Les employés de Bell approuvent un mandat de grève historique

Main Image
Image
Bell clerical bargaining committee
Partager

TORONTO – Les membres d’Unifor de l’unité représentant les employées et employés de bureau de Bell Canada ont donné un mandat de grève hier, juste avant les négociations prévues cette semaine avec l’employeur.

Les quelque 4 200 travailleurs de l’unité de négociation vivent et travaillent en Ontario et au Québec. Plus des deux tiers des membres ont voté, dont 65 % en faveur de la grève.

« Les travailleurs ont vu le coût de la vie grimper en flèche en même temps que les profits de Bell ont atteint des sommets records. Dans le cadre de ces négociations, nous cherchons à obtenir des augmentations salariales réelles », a déclaré Lana Payne, secrétaire-trésorière nationale d’Unifor. « Les Canadiens ont appris au cours des deux dernières années à quel point nous dépendons tous du travail des travailleurs des télécommunications. Il est temps pour Bell de négocier une entente qui reconnaît les employés de bureau ».

Les travailleurs cherchent à obtenir une augmentation de salaire équitable, à continuer de travailler à domicile et à obtenir un plancher d’emploi applicable dans l’unité de négociation. Certains membres ont parlé de ces enjeux dans des vidéos diffusées avant le vote de grève.

Au cours des ans, Bell a déployé des efforts concertés pour réduire la taille de l’unité de négociation par attrition, la sous-traitance et d’autres formes d’érosion.

Le comité de négociation a déclaré une impasse le 9 mai 2022, ce qui a amorcé le processus de conciliation fédéral. Les deux parties rencontreront un conciliateur fédéral à compter du lundi 20 juin 2022.

« Unifor s’est engagé à conclure un contrat équitable pour ces membres. J’espère que Bell a bien reçu le message de ce vote de grève », a déclaré Daniel Cloutier, directeur québécois d’Unifor Québec.

La convention collective précédente a expiré le 30 novembre 2021.

Les employés de bureau et auxiliaires de Bell sont représentés au Québec par les sections locales 6000, 6001, 6002 et 6003 et en Ontario, par les sections locales 6004, 6005, 6006, 6007, 6008 et 37 d’Unifor. Toutes les sections locales sont représentées au sein du caucus de négociation.

Unifor est le plus important syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat défend tous les travailleurs et leurs droits, lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et s’efforce de créer des changements progressistes pour un avenir meilleur.

Pour toute demande de renseignements des médias ou pour organiser des entrevues par Zoom, FaceTime ou Skype, veuillez communiquer avec Sarah McCue, représentante nationale, service des communications d’Unifor, au 416-458-3307 (cellulaire) ou à @email.

Pour les entrevues en français, veuillez communiquer avec la représentante des communications d’Unifor-Québec, Marie-Andrée L’Heureux, à @email ou au 514-916-7373 (cellulaire).

Media Contact

Sarah McCue

Représentante aux communications - Ontario
Email

Marie-Andrée L’heureux

Représentante aux communications - Québec
Email