Les chauffeurs du transport en commun d’Oakville déclenchent la grève

Main Image
Image
Travailleurs d'Oakville Transit sur la ligne de piquetage.
Partager

OAKVILLE— Les lignes de piquetage ont été dressées à 5 h ce matin alors que la société Oakville Transit, après avoir reçu un préavis de grève de 72 heures le 14 février dernier, a refusé de déposer une proposition acceptable visant à améliorer les conditions de travail et les salaires des membres de la section locale 1256 d’Unifor.

« Les travailleuses et travailleurs de première ligne se sont distingués tout au long de la pandémie et méritent une convention équitable », a déclaré Tim Mitchell, représentant national d’Unifor.

Les membres du syndicat réclament des augmentations de salaire qui reflètent l’inflation, des jours de maladie supplémentaires et un meilleur libellé pour les travailleuses et travailleurs occasionnels.

« L’inflation ampute les salaires dans des proportions considérables. Les conventions collectives du personnel de première ligne doivent évoluer avec le temps, et ce n’est pas trop demander », a ajouté M. Mitchell.

La section locale 1256 d’Unifor représente 179 chauffeurs du transport en commun dans la région d’Oakville.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat défend tous les travailleurs et leurs droits, lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et s’efforce de créer des changements progressistes pour un avenir meilleur.

Pour les demandes de renseignements des médias ou pour organiser une entrevue sur Skype, Zoom ou Facetime, veuillez contacter Kathleen O’Keefe, représentante aux communications d’Unifor, à @email ou au 416-896-3303 (cellulaire).

Media Contact

Kathleen O'Keefe

Représentante aux communications
Email