Le personnel de la résidence de retraite Chartwell Montgomery Village ratifie une convention collective

Partager
Main Image
Image

Les membres de la section locale 1285 travaillant à la résidence Chartwell Montgomery Village ont voté à 89 p. cent en faveur de la ratification de la nouvelle convention le 16 juillet 2019.

« Notre campagne Demandez à Hilda visait à faire reculer la demande de gel salarial de Chartwell pour les travailleuses et travailleurs touchés par l'augmentation du salaire minimum de 2018, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Cette victoire en dit long sur le succès de notre campagne Demandez à Hilda. La campagne a obtenu l'appui des résidents, des familles et des membres de la collectivité, ce qui a forcé l'employeur à renoncer à sa demande régressive. »

La nouvelle convention collective de trois ans comprend les gains suivants :

  • Des augmentations salariales minimales de 2 p. cent pour toutes les classifications chaque année de la convention.
  • Un différentiel supplémentaire de 2 p. cent dans la grille salariale du personnel de cuisine et d'entretien ménager.
  • Des rajustements salariaux de 1 p. cent pour les préposés aux services de soutien à la personne et les cuisiniers.

Parmi les gains supplémentaires, mentionnons un congé de maladie payé additionnel, une prime de quart de fin de semaine, des améliorations importantes aux dispositions sur les heures supplémentaires et une rémunération pour les employés à temps partiel au lieu des avantages médicaux.

La campagne comportait une série de vidéos « Demandez à Hilda », basées sur les publicités de Chartwell qui utilisaient une comédienne pour représenter une résidente appelée Edna. Le nom Hilda a été utilisé parce qu'il a toujours été établi que ces travailleuses et travailleurs sont assujettis à la Loi sur l'arbitrage des conflits de travail dans les hôpitaux (LADHT), qui empêche la plupart des travailleuses et travailleurs de la santé de la province de faire grève.  Le rôle de Hilda a été joué par la retraitée d’Unifor, Roxy Baker.

« La victoire d'aujourd'hui montre que lorsque les travailleurs et travailleuses décident d’agir collectivement, ils se font entendre, a déclaré Katha Fortier, adjointe au président national d'Unifor. Nous avons vu des rassemblements contre Chartwell organisés à travers l'Ontario où des milliers de membres de la communauté ont signé des pétitions demandant que les travailleuses et travailleurs reçoivent un salaire équitable. Notre présence en ligne était tout aussi forte, où les vidéos Demandez à Hilda ont été visionnées plus de 200 000 fois sur Facebook. » 

La section locale 1285 représente près de 50 membres qui travaillent à la maison de retraite d'Orangeville, en Ontario. Les sections locales 229, 2458 et 8300 ont également participé à la campagne sur les maisons de retraite Chartwell. On s'attend à ce que ces milieux de travail concluent des ententes en suivant ce modèle.