Hausse des emplois à temps plein et amélioration des salaires pour les membres chez Food Basics en Ontario

Partager

Plus de 1 400 travailleurs et travailleuses de Food Basics en Ontario ont ratifié une nouvelle convention collective qui protège et augmente les emplois à temps plein, garantit des augmentations de salaire et d'avantages sociaux et étend le régime de soins de santé aux travailleurs et travailleuses à temps partiel.

« L'enjeu était de taille, car il s'agissait des premières négociations entre Unifor et la compagnie mère de Food Basics, Metro, depuis le début de la pandémie, a déclaré le président national Jerry Dias. Le comité de négociation a obtenu une convention collective qui permet d'aller de l'avant avec les principales priorités du syndicat, notamment la sécurisation et l'ajout d'emplois à temps plein avec des gains significatifs qui non seulement améliorent la vie des membres chez Food Basics, mais établissent également de nouvelles normes pour les supermarchés à rabais de l'Ontario. »

La nouvelle convention collective de quatre ans couvre les membres de la section locale 414 d'Unifor dans 20 épiceries de Food Basics en Ontario.

« Les négociations ont été retardées en raison de la COVID-19 et lorsqu’elles ont commencé, Metro a cherché à éliminer les chefs de rayon, les emplois à temps plein les mieux payés de l'unité de négociation pour ces travailleuses et travailleurs essentiels », a déclaré Gord Currie, président de la section locale 414 d'Unifor. 

« Nos membres nous ont confié un mandat de grève fort, ce qui a encouragé le comité à être audacieux dans ses demandes à la compagnie et a prouvé à Food Basics que nous n'allions pas reculer. Le plus important, c'est que nous avons négocié une entente qui non seulement protège les chefs de rayon à temps plein, mais qui va encore plus loin en créant 10 nouveaux emplois à temps plein. »

Points saillants de la convention collective :

  • Augmentation des salaires pour les travailleuses et travailleurs à temps plein et à temps partiel, avec plein salaire rétroactif;
  • Élimination des disparités salariales pour les travailleuses et travailleurs à temps partiel;
  • Protection et hausse des emplois à temps plein;
  • Engagement à remplacer les emplois à temps plein perdus par attrition;
  • Extension du régime de soins de santé aux travailleuses et travailleurs à temps partiel;
  • Hausse des vacances pour les travailleuses et travailleurs ayant le plus d’ancienneté;
  • Congé de deuil plus souple;
  • Amélioration du régime de soins de la vue pour les membres à temps plein et à temps partiel.
Media Contact

Kathleen O'Keefe

Représentante aux communications
Email