Contact avec la réalité : en dépit d’une propagande désespérée, le secteur de l'aérospatiale en Colombie-Britannique est en crise

Partager
Main Image
Image

Texte rédigé par la directrice de la région de l’Ouest d’Unifor, Joie Warnock, en réponse à un communiqué de presse diffusé le 28 juillet

Dans un communiqué de presse  (en anglais seulement) diffusé le 28 juillet, le ministre du Commerce, Ed Fast, et le ministre des Finances, Mike DeJong, de la Colombie-Britannique ont tenté de donner une allure positive à une situation de plus en plus affreuse chez Cascade Aerospace.

Considérée auparavant comme le joyau du secteur de l’aérospatiale de la Colombie-Britannique, l’usine de Cascade est inactive depuis maintenant un mois après que ses nouveaux propriétaires, le Groupe IMP établi à Halifax, aient entrepris une campagne agressive pour couper les avantages sociaux des jeunes travailleuses et travailleurs. Quatre cent techniciens qualifiés de la section locale 114 d’Unifor ont débrayé plutôt que de voir disparaître des emplois de qualité.

Sans doute indifférent à ce qui se déroule chez le plus grand employeur du secteur privé de sa circonscription, M. DeJong a déclaré dans un communiqué de presse émis le 28 juillet que l’industrie de l’aérospatiale est une source de « plusieurs emplois bien payés » (en anglais seulement).

Si le Groupe IMP parvient à ses fins, M. DeJong devra ravaler sa langue.

Dans un rebondissement gênant pour M. Fast et M. DeJong, Abbotsford est censée accueillir la Aerospace, Defense and Security Expo (ADSE) les 7 et 8 août. Alors que la Colombie-Britannique devrait célébrer les réalisations des employés de Cascade, des centaines d’entre eux seront en train de protester sur le trottoir.

La solution au plus long conflit de travail dans l’histoire récente d’Abbotsford est évidente. Cascade et le Groupe IMP profitent énormément des contrats militaires du gouvernement canadien et des fonds provinciaux dédiés à la formation. Ceux qui ont été élus pour superviser ces fonds publics (M. Fast et M. DeJong en premier lieu) devraient utiliser ce pouvoir pour faire en sorte que le Groupe IMP revienne à la table de négociation et l’encourager à laisser tomber ses demandes de diminution des avantages sociaux pour les jeunes employés de Cascade Aerospace.