Vous êtes ici

L’intention de Doug Ford d’abolir l’Ordre des métiers de l’Ontario ferait du tort aux travailleurs des métiers spécialisés de la province

TORONTO – L’intention du premier ministre Doug Ford d’abolir l’Ordre des métiers de l’Ontario (OMO) pourrait dégrader la qualité du travail et faire du tort aux travailleuses et travailleurs des métiers spécialisés.

« Les travailleurs des métiers spécialisés ont travaillé fort pour établir l’Ordre des métiers de l’Ontario afin d’assurer une qualité sur laquelle les Ontariens peuvent compter, a déclaré Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario d’Unifor. Les apprentis des métiers spécialisés ont besoin d’une formation fiable pour appuyer leur apprentissage, ainsi que d’un OMO uni et indépendant pour assurer la sécurité et l’excellence des métiers spécialisés de l’Ontario. »

L’OMO a été établi en 2009 en vue d’administrer les stages dans les métiers spécialisés, d’assurer un travail de qualité, et d’appliquer les exigences en matière de permis. Le gouvernement n’a pas encore annoncé par quoi cet OMO serait replacé, et dans la législation, menace la qualité du travail et la formation en rétrogradant à des professions artisanales certains métiers spécialisés de catégories de travailleurs hautement qualifiés. 

« L’OMO est l’effort de plusieurs années de mobilisation et de planification de la part des travailleurs spécialisés de la province, a précisé Dave Cassidy, président du Conseil national des métiers spécialisés d’Unifor. La formation, le soutien et la surveillance de l’Ordre sont obligatoires pour assurer la sécurité du public et l’excellence future des métiers spécialisés en Ontario. »

En plus de proposer l’élimination de l’OMO, le gouvernement a proposé un ratio dangereusement élevé d’un pour un dans le cadre des programmes d’apprentissage. En pratique, cette mesure réduirait considérablement le temps consacré à une formation et pourrait ainsi amener les apprentis à travailler seuls sans le soutien d’un compagnon d’apprentissage.

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec Sarah McCue, représentante nationale aux communications d’Unifor, à l’adresse sarah.mccue@unifor.org ou au 416-458-3307 (cellulaire).