Vous êtes ici

L'industrie aérienne a besoin d'un soutien financier supplémentaire compte tenu des nouvelles exigences liées aux tests de la COVID-19

31 déc 2020 - 0:00

Le 31 décembre 2020

TORONTO – Unifor renouvelle ses demandes au gouvernement fédéral de soutenir financièrement l'industrie du transport aérien alors que celle-ci se prépare à ce que tous les voyageurs internationaux fournissent la preuve d'un test négatif à la COVID-19 à leur arrivée.

« L'annonce d'hier est importante pour protéger la sécurité publique de tous les Canadiens, mais en même temps, le refus continu du gouvernement fédéral de fournir un soutien financier adéquat aux 300 000 travailleuses et travailleurs du secteur aérien met en danger l'avenir même de l'industrie aérienne canadienne », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor.

Le ministre des Affaires intergouvernementales, Dominic LeBlanc, a annoncé un nouveau protocole exigeant des voyageurs arrivant au Canada qu'ils fournissent un test par réaction en chaîne de la polymérase (PCR) négatif, effectué dans les 72 heures avant de monter à bord d'un avion. Le gouvernement s'attend à ce que la nouvelle règle soit en place dans une semaine.

« Les pays du monde entier ont apporté leur soutien à leurs industries aériennes parce qu'ils reconnaissent que le maintien d'un secteur de l'aviation fort est la clé d'une reprise économique post-COVID-19. En plus des pilotes de ligne, des agents à l’embarquement, du personnel au sol et des autres employés, les chauffeurs de limousine, les mécaniciens, les contrôleurs aériens et les travailleurs qui entretiennent les aéroports ont tous besoin que leur gouvernement ait un plan pour leur permettre de maintenir leurs compétences et d'être prêts à travailler une fois les restrictions levées », a déclaré M. Dias.

Le syndicat continue à faire pression sur le gouvernement fédéral pour qu'il élabore un plan national de l’aviation afin de fournir un soutien financier aux travailleuses et travailleurs et de s'attaquer aux facteurs systémiques qui contribuent au problème de la précarité excessive du travail dans l'industrie de l’aviation.

Pour obtenir de plus amples informations ou organiser une entrevue en personne, par téléphone ou sur FaceTime, contactez le représentant aux communications d’Unifor, Hamid Osman, à hamid.osman@unifor.org ou au 647-448-2823 (cell).