Vous êtes ici

Les travailleuses et travailleurs en télécommunication exhortent Bell de rapatrier le travail au Canada

1 juil 2020 - 0:00

Le 1er juillet 2020

OTTAWA – En cette fête du Canada, Unifor demande à Bell de suivre l'exemple de Rogers et de rapatrier définitivement au Canada tout le travail de service à la clientèle effectué à l'étranger.

L’annonce faite hier par Rogers ainsi que les derniers mois chez Bell, démontrent que les employés travaillant en télécommunication au Canada sont non seulement à la hauteur d’intervenir et de faire le travail de façon efficace mais qu’ils donnent également un service plus fiable et de qualité supérieure pour nos clients canadiens et canadiennes, a déclaré Jerry Dias, président d’Unifor. Cette crise a provoqué une remise en question des priorités et nous incitons les dirigeants de Bell Canada à faire de même aujourd'hui. Il faut rapatrier le travail à la maison et rebâtir une économie qui soutient les travailleuses et travailleurs au Canada. »

Rogers a annoncé hier sa décision de rapatrier au Canada tous les emplois restants dans le domaine du service à la clientèle, et montre ainsi la voie que d'autres devraient suivre.

Chez Bell, le travail a été temporairement rapatrié au pays pendant la pandémie en raison de la fermeture obligée des centres d'appel à salaire médiocre aux Philippines, en Inde et en Tunisie, ce qui a amené les travailleuses et travailleurs canadiens à prendre la relève ici.   

Les techniciens de Bell et de BST se sont rapidement recyclés pour faire face à l'augmentation massive des appels au service clientèle, et ils continuent aujourd'hui à fournir un service aux clients.

« Après la COVID-19, les entreprises canadiennes devront aider à rebâtir notre capacité non seulement à fabriquer au Canada, mais aussi à réparer les dommages causés aux télécommunications et au service à la clientèle par des décennies de sous-traitance, a déclaré Renaud Gagné, directeur québécois d'Unifor. Les membres d'Unifor ont lutté contre des années de déclin dans l'industrie, il est temps pour Bell de se recentrer sur les travailleuses et travailleurs au Canada et d'arrêter le nivellement par le bas. »

Le 24 juin, Unifor a lancé sa Feuille de route pour une relance économique équitable, inclusive et résiliente. Notre plan audacieux se concentre sur cinq domaines économiques clés pour non seulement rebâtir l'économie, mais aussi pour soutenir les travailleuses et travailleurs canadiens.

Les employés de Bell Canada et des filiales de Bell ont longtemps fait campagne contre la sous-traitance et d'autres formes d'érosion des emplois, et continueront à le faire. Pour obtenir des informations mises à jour sur cette campagne, consultez le site belloncause.ca.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour solliciter une entrevue sur Skype, Facetime ou Zoom, contactez Sarah McCue, représentante nationale aux communications d’Unifor, au 416-458-3307 (cell) ou à sarah.mccue@unifor.org.

Pour des entrevues en français, contactez la représentante aux communications d’Unifor Québec, Véronique Figliuzzi, à Veronique.Figliuzzi@unifor.org ou au 514-212-6003.