Vous êtes ici

Les travailleuses et travailleurs en grève chez Dominion interpellent le milliardaire Galen Weston dans une nouvelle publicité à la télévision

29 sep 2020 - 0:00

Le 29 septembre 2020

SAINT-JEAN – Les travailleuses et travailleurs en grève des épiceries Dominion, propriétés de Loblaw, demandent au président milliardaire de Loblaw, Galen Weston, de verser un salaire vital aux employés et de mettre fin à la sur-utilisation des employés à temps partiel pour faire du travail à plein temps dans une nouvelle publicité, lancée aujourd'hui à la télévision de Terre-Neuve et sur Facebook.

« Ce sont ces personnes qui vivent avec les conséquences de la décision de Galen Weston d’avoir autorisé que plus de 80 % des travailleuses et travailleurs de Dominion soient classés à temps partiel et de payer la grande majorité d’entre eux moins de 15 dollars de l'heure, alors que Loblaw est en passe d’engranger plus d'un milliard de dollars cette année. Les chiffres parlent d'eux-mêmes et nos membres aussi dans cette nouvelle annonce », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor.

Les 1 400 travailleuses et travailleurs de Dominion, membres de la section locale 597 d'Unifor, sont en grève depuis le 22 août 2020. De mars à septembre, lors de la première vague de la COVID-19, la valeur nette de la famille Weston a augmenté d'un énorme 1,6 milliard de dollars.

« Loblaw est un géant canadien du commerce de détail, qui appartient à l'une des familles les plus riches du pays. Pourtant, ses travailleuses et travailleurs ont du mal à joindre les deux bouts avec des emplois précaires qui offrent de bas salaires et des avantages sociaux limités », a déclaré Carolyn Wrice, présidente de la section locale 597 d'Unifor.

Dans la publicité, Unifor demande au public de faire le « choix du client » en signant une pétition pour soutenir les travailleuses et travailleurs à unifor.org/choixduclient

La nouvelle annonce est disponible pour un usage médiatique illimité ici.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour les demandes des médias, contactez la représentante aux communications d’Unifor, Kathleen O’Keefe, à kathleen.okeefe@unifor.org ou au 416-896-3303 (cell).