Vous êtes ici

Les travailleuses et travailleurs des sociétés de la Couronne de la Saskatchewan se rallient alors que la date d’une grève légale approche

4 mai 2019 - 0:00

Le 4 mai 2019

REGINA – Les travailleuses et travailleurs d’Unifor des sept sociétés de la Couronne de la Saskatchewan déclarent que le compte à rebours est commencé et qu'ils méritent une convention collective équitable.

« Le premier ministre doit prendre les négociations au sérieux afin d'éviter une perturbation majeure des services des sociétés de la Couronne, a affirmé le président d'Unifor, Jerry Dias. La province tente de réduire les coûts sur le dos des travailleurs qui ont aidé les sociétés de la Couronne à prospérer et à renforcer l'économie de la Saskatchewan. »

Des centaines de membres d'Unifor et de partisans se sont réunis au parc Wascana pour envoyer un message au gouvernement Scott Moe que les travailleurs des sociétés de la Couronne refusent l'austérité et méritent un contrat équitable.

« Les députés récoltent les fruits du travail acharné de nos membres et de la croissance de l'économie, et ils disent que les travailleurs devraient en demander moins, a déclaré Joie Warnock, directrice de la région de l’Ouest d’Unifor. Nous n'accepterons pas d’offres inférieures ou d’ententes négociées par voie de médiation. » 

À la suite d'une augmentation des recettes provinciales, les députés provinciaux ont reçu une hausse de salaire. Leur revenu annuel de base est passé à 111 000 dollars en avril, soit une hausse de 2,3 p. cent. Le gouvernement tente d'imposer une augmentation salariale insultante aux employés des sociétés de la Couronne.

Cinq mille membres d'Unifor travaillent à SaskTel, SaskEnergy, SaskPower, SaskWater, la Saskatchewan Water Authority, Directwest et SecurTek. Toutes leurs conventions collectives sont venues à échéance.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Ian Boyko, représentant aux communications d’Unifor, à l’adresse ian.boyko@unifor.org ou au numéro 778‑903‑6549 (cellulaire).