Vous êtes ici

Les réductions d'impôts de Brian Pallister vont lentement priver les hôpitaux et les écoles du financement nécessaire

7 mar 2019 - 0:00

Le 7 mars 2019

WINNIPEG - Les tentatives grossières du premier ministre Brian Pallister de gagner en popularité en réduisant les impôts vont priver les programmes publics de base de leur financement, affirme Unifor.

« Les réductions d'impôt sont un cadeau pour les riches et une gifle pour les familles de travailleurs, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Les réductions d'impôt de Brian Pallister signifient une chose pour les familles de travailleurs : des hôpitaux et des écoles de moins bonne qualité. »

Le gouvernement Pallister a fait l'objet de vives critiques pour avoir procédé à d'importantes réductions de financement dans le secteur de la santé, ce que les nouvelles réductions d'impôts ne feront qu'exacerber. D'autres secteurs, comme l'infrastructure, ont souffert sous le gouvernement Pallister après qu'il eut annulé des projets et refusé 1 milliard de dollars en fonds fédéraux de contrepartie.

Unifor affirme que les réductions d'impôt massives ne pourraient pas tomber à un pire moment.

« Les Manitobains comptent sur le gouvernement pour renforcer les soins de santé publics et les autres services publics de base, a déclaré Joie Warnock, directrice de la région de l’Ouest d’Unifor. Par définition, les services publics ne pourraient être assumés par 99 p. cent des familles à elles seules. Une réduction trompeuse de la taxe de vente ne fera rien pour raccourcir les listes d'attente pour les chirurgies ou réduire la taille des classes. »

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Ian Boyko, représentant aux communications d’Unifor, au numéro 778‑903‑6549 (tél. cell.) ou à l’adresse ian.boyko@unifor.org.