Vous êtes ici

Les opérateurs de transport en commun de la région métropolitaine de Vancouver émettent un préavis de grève

28 oct 2019 - 0:00

Le 28 octobre 2019

VANCOUVER—L'incapacité de la Coast Mountain Bus Company (CMBC) de répondre de façon significative aux préoccupations des travailleuses et travailleurs au sujet des conditions de travail, des salaires et des avantages sociaux au cours de la présente ronde de négociations a amené les sections locales 111 et 2200 d'Unifor à émettre un préavis de grève de 72 heures.

« Ce n'est pas difficile de comprendre ce qui se passe ici. La compagnie montre peu de respect pour les conditions de travail difficiles auxquelles nos membres doivent faire face chaque jour », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor.

Si aucune entente n'est conclue au cours des 72 prochaines heures, des mesures de grève qui auront une incidence sur les services seront prises. La forme précise que prendra la grève doit être déterminée, mais elle pourrait varier d'une grève du zèle à une grève tournante. La date limite est jeudi soir à minuit.

« Les comités de négociation d'Unifor sont prêts à rester à la table toute la semaine pour conclure une entente, a déclaré Gavin McGarrigle, directeur de la région de l’Ouest d'Unifor et négociateur en chef. L'immobilisme de l'entreprise ne nous laisse pas d'autre choix que de fixer un délai de grève. »

Le 10 octobre 2019, les deux sections locales d'Unifor à la table de négociation ont voté à 99 % en faveur de la grève. C'est la première fois en plus de 18 ans que ces sections locales émettent un avis de grève. La dernière fois en 2001, la grève a duré quatre mois.

« Nos membres sont fiers de servir les résidents du Grand Vancouver, mais notre patience avec CMBC a ses limites », a déclaré Balbir Mann, président de la section locale 111 d'Unifor.

Mike Smith, président de la section locale 2200 d'Unifor, a déclaré qu'il faut deux parties pour parvenir à un compromis : « L'entente est là si CMBC veut tendre la main. La seule raison pour laquelle nous pourrions être en grève d'ici la fin de semaine, c'est parce que l'employeur s'est retranché derrière une position déraisonnable. »

Unifor représente plus de 5 000 travailleuses et travailleurs de la Coast Mountain Bus Company, la section locale 111 d'Unifor représentant les opérateurs de transport en commun dans les navettes conventionnelles et communautaires et la section locale 2200 d'Unifor représentant les travailleurs de l'entretien et du Seabus.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Ian Boyko, représentant aux communications d’Unifor, au numéro 778‑903‑6549 (cellulaire).