Vous êtes ici

Les opérateurs de transport en commun de la Colombie-Britannique soutiennent la campagne #Chaqueenfantcompte

B.C. transit operators distribute orange t-shirts in front of a bus in Vancouver
9 juin 2021 - 0:00

VANCOUVER — Suite aux pressions exercées par les membres d'Unifor, les travailleuses et travailleurs du transport en commun de la Colombie-Britannique peuvent désormais manifester leur soutien aux survivants des pensionnats en portant des vêtements de couleur orange au travail et en attachant des rubans aux miroirs des autobus.

« Cette campagne de la base vise à démontrer le soutien aux survivants des pensionnats et à leurs familles », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor.

La semaine dernière, après les demandes des sections locales 111 et 2200 d'Unifor dans la région métropolitaine de Vancouver, la compagnie Coast Mountain Bus (Translink) a approuvé une exemption de cinq jours de la politique sur les uniformes pour les t-shirts et les rubans orange.

Dans la communauté la plus proche de l'ancien pensionnat, les opérateurs de transport en commun représentés par la section locale 114 d'Unifor à Kamloops se sont sentis responsables de prolonger la campagne du t-shirt orange pendant tout le mois de juin, qui est le Mois national de l'histoire autochtone. Le syndicat a présenté les demandes de ses membres au gouvernement et aux employeurs de la Colombie-Britannique afin que la campagne devienne une initiative provinciale dans le domaine du transport en commun. Le 8 juin, B.C. Transit a émis une note de service prolongeant l'exemption de l'uniforme pour tout le mois et la compagnie Coast Mountain Bus a fait de même le 9 juin.

« C’est un signal important de la part des opérateurs de transport en commun et du personnel d'entretien de notre province, qui montre leur volonté de soutenir les communautés autochtones. En cette période de deuil, les membres d'Unifor démontrent que nous pouvons nous unir en tant que Britanno-Colombiens pour exprimer visuellement que chaque enfant compte », a déclaré Rob Fleming, ministre des Transports et de l'Infrastructure de la Colombie-Britannique.

« Chaque enfant compte, et les membres d'Unifor nous le rappellent à chaque fois que nous prenons le transport en commun. Cette manifestation de soutien, et le don fait par Unifor et ses sections locales, est un engagement sincère à faire en sorte que les voix des survivants des pensionnats ne soient jamais perdues. En tant que province, nous nous joignons à Unifor pour nous souvenir de la violence que le système canadien des pensionnats autochtones a infligée aux enfants autochtones et des conséquences de ces atrocités qui perdurent encore aujourd'hui », a déclaré George Heyman, ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Translink.

Les t-shirts orange sont un symbole de la Journée du chandail orange du 30 septembre, l'événement annuel visant à honorer et à reconnaître les survivants du système honteux des pensionnats canadiens. Le slogan « Chaque enfant compte » est un appel à la réforme des services sociaux qui, historiquement, ont traité les enfants autochtones comme moins importants et moins précieux que les enfants non autochtones.

Lisez la déclaration d’Unifor sur les enfants disparus dont les dépouilles ont été retrouvées sur le territoire des Tk’emlúps te Secwépemc. Unifor et ses sections locales font un don de plus de 20 000 $ à la nation Tk'emlúps.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour les demandes des médias ou pour organiser une entrevue sur FaceTime, Zoom ou Skype, veuillez communiquer avec le représentant aux communications d’Unifor, Ian Boyko, à ian.boyko@unifor.org ou au 778-903-6549 (cell.).