Vous êtes ici

Les négociations avec Sobeys à Kincardine approchent du délai de grève

10 déc 2020 - 0:00

Le 10 décembre 2020

KINCARDINE – Les négociations visant à renouveler la convention collective entre la section locale 414 d'Unifor et l'épicerie Sobeys de Kincardine, en Ontario, approchent du délai de grève, fixé à 0 h 01 le dimanche 13 décembre 2020.

« Pendant la pandémie, ce sont les travailleuses et travailleurs de première ligne qui continuent à se mobiliser pour servir leur communauté, a déclaré le président national d'Unifor, Jerry Dias. Cette nouvelle convention collective doit montrer à ces membres le respect qu'ils méritent. »

Unifor a présenté à la compagnie les revendications du syndicat le 17 novembre. Des réunions en présentiel ont eu lieu les 18, 24, 25, 26 et 27 novembre, tout en observant les protocoles de sécurité liées à la COVID-19.

« Certains progrès ont été réalisés, mais nous continuons à traiter de questions essentielles, notamment des salaires, des avantages de santé et de la réduction de la quote-part des avantages », a déclaré Gord Currie, président de la section locale 414 d'Unifor. 

C'est la deuxième ronde de négociations pour les 138 membres depuis leur adhésion à Unifor en 2017.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour toute demande de renseignements des médias ou organiser une entrevue par Skype, Zoom ou FaceTime, communiquez avec la représentante aux communications d’Unifor, Kathleen O’Keefe, à kathleen.okeefe@unifor.org ou au 416-896-3303 (cell).