Vous êtes ici

Les membres d’Unifor travaillant chez General Motors ratifient une nouvelle entente collective

9 nov 2020 - 0:00

9 novembre 2020

TORONTO – Les membres d’Unifor qui travaillent chez General Motors à St. Catharines, à Oshawa et à Woodstock ont voté à 85 % en faveur de la ratification d’une nouvelle convention collective de trois ans qui prévoit d’importants investissements, la sécurité des emplois et des gains économiques.

« Ce contrat solidifie et renforce assurément la présence de GM au Canada, alors qu’un investissement de 1,3 milliard de dollars créera 1 700 emplois à Oshawa, en plus de 109 millions de dollars pour financer de nouveaux travaux de transmission pour la Corvette et soutenir la production continue de moteurs V8 à St. Catharines », a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor.

« Les emplois dans les trois sites canadiens sont garantis pour la durée de cet accord, y compris au centre de distribution de pièces de Woodstock, qui sera aussi modernisé », a ajouté Jerry Dias.

L’usine d’Oshawa est la seule de GM capable de produire des camions à la fois légers et lourds, et celle de St. Catharines produira les moteurs de ces camions.

« Après Ford et FCA, cet accord représente un tour du chapeau de près de 5 milliards de dollars », a-t-il indiqué.

L’accord conclu avec Ford en septembre dernier comprend des investissements de 1,95 milliard de dollars pour amener la production de véhicules électriques à batterie à Oakville et un nouveau dérivé de moteur à Windsor. L’accord établi avec Fiat Chrysler comprend des investissements de plus de 1,5 milliard de dollars dans une plateforme de pointe pour construire à la fois des véhicules hybrides rechargeables et des véhicules électriques à batterie.

Les trois contrats prévoient du soutien du gouvernement fédéral et du gouvernement de l’Ontario.

« J’aimerais remercier les deux ordres de gouvernement pour leur soutien, a précisé Jerry Dias. Nous avons entrepris des négociations en plein milieu d’une pandémie, devant une grande incertitude. Nous pouvons maintenant fièrement affirmer que ces trois contrats vont donner un nouveau souffle au secteur automobile canadien. »

« Je tiens à remercier les membres pour leur soutien puisque notre solidarité prouve qu’en nous serrant les coudes, nous sommes une force puissante et pouvons obtenir des gains et la sécurité des emplois pour tous les membres, a lancé Tim McKinnon, président du comité de négociation principal d’Unifor pour GM. Il y a un avenir pour l’industrie automobile, et cet avenir est "fabriqué au Canada" ».

Le nouvel accord de trois ans de GM fait suite à un accord historique conclu d’abord avec Ford, qui comprend des hausses de 5 % des taux horaires, une prime de productivité et de qualité de 7 250 $, un total de 4 000 $ de primes de protection contre l’inflation, des avantages sociaux bonifiés, des primes de quarts, et le rétablissement de l’écart salarial de 20 % pour les métiers spécialisés.

En plus de plusieurs autres avantages, Unifor et GM ont également convenu de créer un plan de lutte contre le racisme et de nommer un nouveau défenseur de la justice raciale en milieu de travail, et l’entreprise offrira également jusqu’à 10 jours de congé payé en cas de violence conjugale.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour toute demande de renseignements des médias ou organiser une entrevue par FaceTime, Zoom ou Skype, communiquez avec David Molenhuis, représentant national aux communications d’Unifor, à l’adresse david.molenhuis@unifor.org ou au numéro 416-575-7453 (cellulaire).