Vous êtes ici

Les membres de la distribution de Schitt's Creek et de Workin' Moms ajoutent leur voix pour soutenir la campagne de sensibilisation sur les soins de longue durée « CARE NOT PROFITS »

10 sep 2020 - 0:00

Les acteurs canadiens Annie Murphy, Noah Reid et Dani Kind soutiennent la campagne pour la réforme du système de soins de longue durée en Ontario

TORONTO — L’UIES Soins de santé, le SCFP Ontario et Unifor, les syndicats qui représentent les travailleuses et travailleurs de la santé dans le secteur des soins de longue durée, sont fiers d'accueillir Annie Murphy (Schitt's Creek), Noah Reid (Schitt's Creek), et Dani Kind (Workin' Moms) dans le cadre de la campagne de sensibilisation Care Not Profits. Ce sont les derniers artistes canadiens à se tourner vers les médias sociaux pour ajouter leur nom au chœur croissant de voix qui demandent au premier ministre Ford de mettre fin aux soins à but lucratif aux personnes âgées.

La campagne « Care Not Profits » est une invitation lancée à tous les citoyens et citoyennes de notre province pour qu'ils demandent au premier ministre Ford de mettre fin à l'expérience ratée de la prestation de soins de longue durée à but lucratif. Alors que les chiffres de la COVID-19 recommencent à augmenter et que la saison de la grippe approche, nous remercions vivement ces acteurs canadiens d'avoir utilisé leur voix pour le bien. Avec Chantal Kreviazuk, The Sheepdogs, Basia Bulat, Born Ruffians, Tokyo Police Club et Sarah Harmer ont joué le mois dernier en direct sur Facebook pour la campagne Care Not Profits devant près de 80 000 spectateurs pour soutenir la réforme des soins de longue durée, leurs voix ont eu un impact immense.

CITATIONS:

« Les effets de la pandémie sur notre système de soins de longue durée ont été tout simplement tragiques. Il est temps que nous revendiquions des conditions plus sécuritaires pour nos parents et grands-parents vieillissants, ainsi que pour les travailleuses et travailleurs qui s'occupent d'eux : nous devons agir de toute urgence pour mettre fin dès maintenant aux soins de longue durée à but lucratif ». Annie Murphy

« Au Canada, nous sommes fiers de notre système de soins de santé qui ne laisse personne de côté. Pourtant, certains de nos citoyens les plus vulnérables et leurs soignants ont vécu, travaillé et sont morts dans des circonstances impensables pendant cette pandémie, tandis que les entreprises qui possèdent les établissements de soins de longue durée en tirent des bénéfices à un rythme alarmant sur leur dos. Nos aînés et les personnes qui s'occupent d'eux méritent mieux. » Noah Reid

« Cette campagne est importante pour moi parce que nos aînés ont frayé un chemin à beaucoup d'entre nous et c'est notre travail de les défendre à ce stade de leur vie. » Dani Kind

« La culture et les arts ont une façon de nous éclairer et de nous rappeler ce qui est important en tant que société, et quand vient le moment d’un changement. En ce qui concerne les soins de longue durée, l'heure du changement a sonné, et nous sommes très heureux d'accueillir ces acteurs talentueux dans notre campagne de sensibilisation. Annie Murphy, Noah Reid et Dani Kind utilisent leur plateforme pour mettre en lumière le changement dont nous avons besoin pour faire enfin passer les soins aux personnes âgées avant les profits des grandes sociétés de maisons de retraite. La COVID-19 nous a ouvert les yeux sur ce qui compte vraiment dans la société. Il est temps pour le premier ministre Ford d'écouter et de choisir de quel côté il est : du côté des familles qui travaillent et vivent dans des établissements de soins de longue durée, ou du côté des riches cadres et actionnaires qui profitent du système défaillant de l'Ontario. » Sharleen Stewart, présidente, UIES Soins de santé

« Cette pandémie n'a fait qu'exposer et approfondir une crise existante dans le domaine des soins de longue durée. Elle a notamment révélé que les foyers à but lucratif étaient les sites les plus dangereux pour nos aînés. Nous devons faire mieux, nous devons revoir complètement le système pour que cela ne se reproduise plus jamais. C'est pourquoi je suis si heureuse de voir que le message se répand et que davantage d'artistes se joignent à nous dans cet effort. Ensemble, nous mettrons fin aux soins à but lucratif et nous créerons un système que nos aînés méritent. » Candace Rennick, secrétaire-trésorière, SCFP Ontario

« Le soutien que notre campagne Care Not Profits a reçu des musiciens et acteurs canadiens a été pour le moins incroyable. Le gouvernement de l'Ontario et en particulier le premier ministre Doug Ford doivent commencer à apporter des changements concrets au système de soins de longue durée de l'Ontario, qui périclite depuis longtemps, afin de mettre fin aux soins à but lucratif pour nos plus vulnérables. » Jerry Dias, président national, Unifor

CONTEXTE DE LA CAMPAGNE « CARE NOT PROFITS »:

Pendant la crise de la COVID-19, les maisons de soins infirmiers les plus touchés en Ontario étaient toutes des installations à but lucratif. Les données révèlent que les sociétés de soins de longue durée à but lucratif emploient 17 % moins de personnel que les maisons de soins sans but lucratif. Pourtant, alors que les familles et le personnel soignant étaient victimes de la pandémie, trois des plus grandes installations de soins de longue durée ont versé aux actionnaires des dividendes de plus de 58 millions de dollars au cours des trois derniers mois seulement. Ce sont les faits.

La nouvelle publicité de 60 secondes appelée « Care not Profits » a été lancée pour la première fois le 23 juillet.

Pour voir la publicité et en savoir davantage, visitez le site carenotprofits.ca

La diffusion complète haute définition du lancement de la campagne de ce matin, y compris la publicité de 60 secondes, pourra être téléchargée ici : https://bit.ly/39lxVfU

Pour les demandes des médias, communiquez avec :

Corey Johnson, UIES Soins de santé à c.johnson@seiuhealthcare.ca ou 416-529-8909

Daniel Tseghay, Représentant aux communications, SCFP à dtseghay@cupe.ca  ou 647-220-9739

Hamid Osman, Représentant national aux communications, Unifor à Hamid.Osman@unifor.org  ou 647-448-2823