Vous êtes ici

Les dirigeants des sections locales déterminés à protéger les emplois à Bell Aliant et à maximiser les avantages découlant des dépenses en immobilisations

HALIFAX, le 25 juill. 2014 /CNW/ - Les dirigeants des sections locales représentant les travailleurs de Bell Aliant saluent l'annonce de dépenses en immobilisations de 2,1 milliards de dollars. Plus tôt cette semaine, BCE, qui contrôle déjà Bell Aliant, a annoncé qu'elle fera l'acquisition de la participation des actionnaires minoritaires publics de Bell Aliant pour une contrepartie d'environ 3,95 milliards de dollars.

En même temps qu'elle annonçait des dépenses en immobilisations de 2,1 milliards de dollars, BCE a également indiqué qu'elle s'attendait à ce que la transaction lui permette de créer des « synergies » de 100 millions de dollars.

Les présidents des sections locales d'Unifor ont mentionné qu'ils allaient surveiller de près la mise en œuvre de l'entente.

« Nous sommes déterminés à protéger les emplois de nos membres et à nous assurer que ces importantes dépenses en immobilisations profitent à nos travailleurs et à nos collectivités, dès maintenant et à très long terme », a déclaré Bobby MacDonald, président par intérim du conseil des quatre sections locales d'Unifor représentant les travailleurs de Bell Aliant dans les provinces de l'Atlantique.

Unifor représente les techniciens, employés de bureau et autres travailleurs de Bell Aliant et de BCE, dont plus de 2 700 employés dans les quatre provinces de l'Atlantique.

Les dirigeants des sections locales d'Unifor de l'Atlantique rencontreront les représentants de Bell Aliant au cours des prochaines semaines pour discuter de l'incidence de l'entente sur la main-d'œuvre et pour s'assurer que les travailleurs et les collectivités du Canada atlantique soient, autant que possible, les principaux bénéficiaires des dépenses en immobilisations.

Unifor, principal syndicat du secteur privé au Canada, représente plus de 305 000 travailleurs, dont plus de 27 000 dans le secteur des télécommunications. Il a été fondé pendant la fin de semaine de la fête du Travail en 2013, par la fusion du Syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile et du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier.

SOURCE Le Syndicat Unifor