Vous êtes ici

Le rapport sur Manitoba Hydro empêche Brian Pallister d'emprunter la voie facile de la privatisation

26 fév 2021 - 0:00

WINNIPEG—Bien que la privatisation à grande échelle de Manitoba Hydro ne fasse pas partie du nouveau rapport de l'ancien premier ministre de la Saskatchewan Brad Wall, il suggère une privatisation progressive, selon Unifor.

« Nous ne pouvons pas faire confiance à Brad Wall pour conseiller quelqu'un d'autre que Brad Wall, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. En tant que premier ministre, il n'a jamais agi dans l'intérêt des travailleuses et travailleurs. Rien n'a changé. »

L’historique de Brad Wall en matière de privatisation et ses liens actuels avec les lobbyistes de l’énergie jettent un doute sur l'objectivité de son rapport sur les projets de Manitoba Hydro, déclare Unifor.

Le rapport a examiné la surveillance des projets hydroélectriques de Bipole III et de Keeyask. Brad Wall tente de brosser le tableau d'un service public en crise, mais s'abstient de recommander la privatisation intégrale de Manitoba Hydro. Il fait encore de nombreuses recommandations de privatisation progressive par le biais de partenariats public-privé, fournissant ainsi une couverture politique à la campagne de privatisation en cours de Brian Pallister.

La vente d'actifs non essentiels est très préoccupante pour les membres de la section locale 681 d'Unifor qui fournissent des services de gaz naturel aux Manitobains.

« Nous pouvons protéger le formidable avantage des services publics ou nous pouvons devenir le nord du Texas, a déclaré Gavin McGarrigle, directeur de la région de l’Ouest d'Unifor, en faisant référence au réseau électrique privatisé du Texas qui n'a pas pu faire face à des conditions climatiques inhabituelles ce mois-ci.

Les Manitobains paient les tarifs les plus bas pour l'hydroélectricité en dehors du Québec. La mauvaise gestion des conservateurs est la principale chose qui met en danger la société de la Couronne manitobaine, affirme Unifor.

« C'est la même stratégie conservatrice depuis des décennies : fabriquer une crise et laisser vos amis acheter les actifs au rabais », a déclaré Gavin McGarrigle.

Brad Wall a remplacé un autre premier ministre conservateur disgracié, l'ancien premier ministre de la Colombie-Britannique Gordon Campbell, lorsque ce dernier a été accusé d'agression sexuelle.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour les demandes des médias ou organiser une entrevue par FaceTime, Zoom ou Skype, veuillez contacter le représentant aux communications d’Unifor, Ian Boyko, à ian.boyko@unifor.org ou au 778-903-6549 (cell).