Vous êtes ici

Le plus récent syndicat créé au Canada a élu Jerry Dias comme premier président national

TORONTO, le 31 août 2013 /CNW/ - Le congrès de fondation d'Unifor a commencé ce matin avec plus de 3 500 délégués, anciens membres du syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile et du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier, qui ont voté pour s'unir afin de former le plus grand syndicat du secteur privé au pays. Ils ont adopté les nouveaux statuts d'Unifor par une majorité de 95,5 pour cent.

« Nous bâtissons un pays où chaque Canadien qui le désire peut avoir un bon emploi », a déclaré Jerry Dias au congrès au moment de prononcer son premier discours comme président national d'Unifor. « Un emploi avec un salaire décent, des droits, des conditions de travail et des avantages sociaux. Et un syndicat prêt à les défendre pour eux. »  Un bon emploi où ils peuvent exécuter leur travail en utilisant leur force et leurs compétences, avec honneur et fierté. Et grâce à leur travail, ils créent la base économique nécessaire pour hausser le niveau de vie et partager la prospérité. »

Jerry Dias était l'adjoint au président national des TCA depuis 2007.

Le congrès a élu Peter Kennedy comme secrétaire-trésorier d'Unifor. Peter était le secrétaire-trésorier des TCA depuis 2009. Michel Ouimet, l'ancien vice-président exécutif de la région du Québec du SCEP, a été élu directeur québécois d'Unifor.

Unifor compte plus de 300 000 membres présents dans 20 secteurs économiques répartis dans toutes les provinces et tous les territoires au pays. Pour refléter sa diversité et établir un équilibre entre les régions et les secteurs, les dirigeants suivants ont aussi été élus au premier Conseil exécutif national:

Lana Payne, directrice de l'Atlantique; Katha Fortier, directrice de l'Ontario; Scott Doherty, directeur de l'Ouest;  Penny Fawcett, présidente du Conseil de l'Atlantique; Marcel Rondeau, président du Conseil québécois;  Dino Chiodo, président du Conseil de l'Ontario; Christy Best, présidente du Conseil des Prairies; Andrea MacBride, présidente du Conseil de la Colombie-Britannique; Heather Grant, secteur du transport; Jean-Pierre Lafond, secteur de la foresterie; Randy Kitt, secteur des médias; Christine Connor, secteur du détail; Angela Adams, secteur de l'énergie; Gary Beck, secteur de l'automobile; Marc Rousseau, secteur des communications; Roland Kiehne, secteur de la fabrication; Nancy McMurphy, secteur des soins de santé; Earle McCurdy, secteur des ressources; Cheryl Robinson, secteur des services; Ruth Pryce, travailleurs racisés; Dave Cassidy, métiers spécialisés; Len Harrison, président du conseil des retraités.

Le congrès se poursuit demain alors que les délégués vont discuter de la vision et du plan stratégiques pour l'avenir, ainsi que des initiatives en vue d'élargir l'adhésion au syndicat, y compris les efforts pour renforcer les campagnes de recrutement syndical et établir des sections communautaires. Plus de 4 000 personnes participent au congrès de fondation d'Unifor.

En plus du congrès de fondation de deux jours, Unifor organise aussi un concert public gratuit, #Unifest, au square Nathan Phillips, pour célébrer la fondation du nouveau syndicat canadien, le dimanche 1er septembre à partir de 18 h 30. Le concert présentera une série de talents canadiens, The Stars, Blackie and the Rodeo Kings, Les Colocs, Sister Says, DJ Hedspin, et l'animatrice Tash Jefferies.

SOURCE Le Syndicat Unifor