Vous êtes ici

Le gouvernement doit intervenir pour sauver les nouvelles locales à la suite des mises à pied chez Torstar, selon Unifor

#SauvonsLInfos
19 nov 2019 - 0:00

Le 19 novembre 2019

TORONTO – Le syndicat représentant les journalistes et les travailleuses et travailleurs des médias canadiens demande au gouvernement fédéral d’intervenir rapidement pour sauver les nouvelles locales à la suite des pertes financières considérables et des quelque 120 mises à pied chez Torstar, la deuxième chaîne d’information en importance au Canada.

« Le nombre de mises à pied est accablant, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. La situation financière des nouvelles locales va de mal en pis. Une couverture complète de l’actualité est impossible s’il y a moins de journalistes. »

Aujourd’hui, l’éditeur du Toronto Star, de Star Metro en Alberta, à Vancouver, à Toronto et à Halifax, ainsi que plusieurs organes de presse du sud de l’Ontario, a procédé à 121 mises à pied, dont la majorité touche des journalistes. Ces mises à pied font suite aux pertes désastreuses de 41 millions de dollars au troisième trimestre pour Torstar et à la suspension des versements de dividendes aux actionnaires.

L'entreprise de presse cessera d'imprimer sa chaîne nationale de quotidiens Star Metro d'ici le 20 décembre, ce qui entraînera 73 des mises à pied. Dans l’ensemble, 30 des 73 mises à pied touchent des journalistes, mais 11 de ces 30 emplois seront recréés au Toronto Star.

Pour éviter d’autres mises à pied, l’entreprise a indiqué vouloir offrir une indemnité de départ volontaire dans ses salles de nouvelles des quotidiens ontariens.

« Nous sommes arrivés à un point où le nouveau crédit d’impôt fédéral pour la presse écrite ne couvrira même pas une année de perte de recettes publicitaires », a affirmé Jerry Dias.

Selon Unifor, le gouvernement fédéral doit intervenir immédiatement en imposant une « taxe Google » aux grandes entreprises numériques étrangères.

« Les libéraux ont fait campagne sur le sujet et je crois que le présent gouvernement minoritaire démontrera un vaste appui pour cet enjeu, a indiqué Jerry Dias. Il devrait se servir de ces recettes pour sauver les nouvelles locales. »

Jerry Dias demande également au gouvernement minoritaire de Justin Trudeau d’éliminer l’échappatoire présente à l’article 19 de la Loi de l’impôt sur le revenu afin de mettre fin aux déductions fiscales des entreprises pour l’achat de publicités numériques sur des plateformes étrangères comme Google, Facebook et le New York Times

« Il n'y a rien de plus important pour les médias canadiens que de combler cette échappatoire », a déclaré M. Dias.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Kathleen O’Keefe, représentante aux communications d’Unifor, à l’adresse kathleen.okeefe@unifor.org ou au numéro 416-896-3303 (cellulaire).