Vous êtes ici

Le gouvernement a refusé de multiples offres pour éviter la grève des sociétés de la Couronne

3 oct 2019 - 0:00

Le 3 octobre 2019

REGINA—Le gouvernement provincial a rejeté les diverses offres d'Unifor visant à trouver une solution au différend contractuel en cours avec les sociétés de la Couronne, ne laissant au syndicat d'autre choix que la grève.

« Les négociations contractuelles doivent se faire dans un esprit de compromis, mais le refus du gouvernement Moe de négocier équitablement risque d’aboutir à une interruption de services majeure en Saskatchewan, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Unifor a présenté des offres créatives pour trouver une solution, mais le gouvernement semble déterminé à forcer la grève. »

Certaines conventions collectives des comités de négociation des sociétés de la Couronne sont expirées depuis deux ans ou plus, dans le but de trouver une solution au gel des salaires proposé par le gouvernement. Le syndicat a récemment offert d'accepter des paiements forfaitaires au lieu d'une augmentation de salaire de base pour les années expirées des conventions collectives. Dans l'offre la plus récente, les comités ont également proposé d'accepter des augmentations salariales de 2 p. cent en 2019, 2020 et 2021. D’importantes questions non monétaires liées à la sécurité d'emploi demeurent en suspens.

« Ce qui est assez bon pour les politiciens devrait l'être aussi pour les travailleuses et travailleurs des sociétés de la Couronne, a déclaré M. Dias. Étant donné l'augmentation des salaires des députés au coût de la vie, la position des travailleuses et travailleurs des sociétés de la Couronne est plus que raisonnable. »

Vendredi à 0 h 01, près de 5 000 travailleuses et travailleurs de SaskTel, SaskEnergy, SaskPower, SaskWater, SaskWater, DirectWest, SecurTek et l'Agence de sécurité de l'eau sont prêts à faire la grève si une entente de principe ne peut être négociée.

Pour obtenir de plus amples renseignements, contactez le représentant aux communications d’Unifor, Ian Boyko, à ian.boyko@unifor.org ou au 778-903-6549 (cell).