Vous êtes ici

L'augmentation temporaire des salaires liée à la COVID en Ontario doit inclure tous les travailleurs et travailleuses de première ligne du secteur de la santé

1 oct 2020 - 0:00

Le 1er octobre 2020

TORONTO – Unifor apprécie que le gouvernement de l'Ontario reconnaisse le travail des préposés aux services de soutien à la personne en leur accordant une augmentation temporaire des salaires, mais demande que tous les autres travailleurs et travailleuses de première ligne ne soient pas exclus.

« Les préposés aux services de soutien à la personne méritent absolument cette reconnaissance, mais il en va de même pour les autres travailleuses et travailleurs de la santé qui se présentent tous les jours au travail, a déclaré Jerry Dias, président d'Unifor. Il faut une équipe de travailleuses et travailleurs comme les préposés au ménage qui arrêtent la propagation des maladies, les diététiciens qui veillent à une bonne nutrition, les techniciens en réadaptation qui assurent la mobilité des personnes, les infirmières et d'innombrables autres personnes qui contribuent aux soins et au bien-être des patients et des résidents. Bon nombre de ces travailleuses et travailleurs ont dû s'isoler pendant des semaines pour protéger leur famille, incapables de voir leurs propres enfants, et aujourd'hui on leur dit qu'ils ne peuvent pas bénéficier de l'augmentation temporaire de salaire. »

Le gouvernement de l'Ontario va immédiatement mettre en œuvre une augmentation de salaire de 3 dollars de l’heure pour les préposés aux services de soutien à la personne dans le secteur des soins de longue durée et des soins communautaires, qui pourrait s'étendre jusqu'en mars 2021. Les préposés aux services de soutien à la personne dans les hôpitaux recevront une augmentation de 2 dollars de l’heure.

Tous les autres travailleurs essentiels de première ligne ont été arbitrairement exclus, tout comme les préposés aux services de soutien à la personne dans le secteur des maisons de retraite.

« L'annonce d'aujourd'hui est problématique à bien des égards et montre à quel point Doug Ford est déconnecté du secteur des soins de santé, a déclaré Katha Fortier, adjointe au président national d'Unifor et négociatrice principale d'Unifor dans le secteur des soins de santé. Nous avons insisté auprès du gouvernement sur le fait que les préposés aux services de soutien à la personne travaillent en équipe et qu'exclure certains membres de l'équipe est insultant et diviseur, tout comme exclure les travailleuses et travailleurs des maisons de retraite qui ont connu des éclosions dévastatrices et tragiques de COVID-19 »

Unifor continuera à rencontrer et à faire pression sur le gouvernement pour qu'il repense cette politique et comble ces lacunes en matière d'admissibilité afin de garantir qu'aucun travailleur de la santé de première ligne ne soit exclu de l’augmentation salariale temporaire liée à la COVID et que les améliorations salariales deviennent permanentes.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Des informations sur la réponse du syndicat à la pandémie, ainsi que des ressources pour les membres, peuvent être consultées à l’adresse unifor.org/COVID19.

Pour organiser une entrevue en personne ou via Skype ou FaceTime, contactez le représentant aux communications d’Unifor, Hamid Osman, à hamid.osman@unifor.org ou au 647-448-2823 (cell).