Vous êtes ici

L’accès à des toilettes est un droit humain: Unifor appuie la Charte sur les installations sanitaires des travailleuses et travailleurs du transport

19 nov 2019 - 0:00

Le 19 novembre 2019

TORONTO – À l'occasion de la Journée mondiale des toilettes, le 19 novembre 2019, Unifor et la Fédération internationale des ouvriers du transport (FIOT) lancent une Charte sur les installations sanitaires des travailleuses et travailleurs des transports, car les droits liés à l’accès aux toilettes sont des droits humains.

« À l’heure actuelle, des membres d'Unifor du secteur du transport en commun sont en conflit de travail dans la région métropolitaine de Vancouver et l’accès à des toilettes est un enjeu majeur des négociations, a déclaré Lana Payne secrétaire-trésorière nationale d’Unifor. L'accès aux toilettes est une question de dignité humaine fondamentale pour les travailleuses et travailleurs, mais les conducteurs d'ici et du monde entier sont régulièrement privés de ce droit fondamental. »

La Charte fournit des orientations sur les mesures que devraient prendre les employeurs et les gouvernements pour garantir l'accès des travailleuses et travailleurs des transports aux toilettes, et comprend une liste de contrôle pour les travailleuses et travailleurs et leurs syndicats afin d'évaluer la disponibilité actuelle de toilettes.

La Journée mondiale des toilettes est l'occasion de prendre des mesures pour s'attaquer à la crise mondiale des installations sanitaires et contribuer à la réalisation de l'Objectif 6 des Nations Unies pour le développement durable (ODD), qui promet des installations sanitaires pour tous d'ici 2030.

L'accès aux toilettes est particulièrement difficile pour les travailleuses et travailleurs des transports qui sont en déplacement. Partout dans le monde, il y a des histoires de conditions sanitaires épouvantables qui mettent en danger la vie du personnel des transports. C'est un problème particulier pour les travailleuses du transport, mais l'amélioration de l’accès aux toilettes bénéficierait à tous.

Au Canada, tous les jours, les conducteurs de transport en commun font face à cette situation, car les horaires serrés ne leur laissent pas le temps de faire des pauses pour aller aux toilettes. Au-delà du problème de l’horaire, il y a également un problème d'accès, car les installations ne sont pas disponibles aux points d'arrêt du trajet. Pour les chauffeurs du secteur des autobus scolaires, c'est également un problème puisque la plupart des trajets n'ont pas d'accompagnateurs dans l'autobus, ce qui signifie que les chauffeurs ne peuvent pas quitter l'autobus si un élève est à bord. Les camionneurs de longue distance éprouvent également des problèmes en raison d'un manque de stationnement accessible sur les aires de repos le long des autoroutes.

Le travail entourant la Charte sur les installations sanitaires a été mené par les syndicats des transports urbains de la FIOT représentant les travailleuses et travailleurs des transports publics. La Charte revendique notamment:

  • l'accès à des toilettes sûres et propres pour les femmes et les hommes, qui sont bien éclairées à l'intérieur et à l'extérieur;
  • des cabines ventilées et verrouillables;
  • des installations d'hygiène (de lavage) appropriées avec de l'eau propre;
  • la fourniture de produits d'hygiène menstruelle abordables et appropriés;
  • des pauses rémunérées pour les travailleuses et travailleurs des transports qui devraient pouvoir accéder aux toilettes lorsqu'ils en ont besoin pendant les heures de travail, sans délai et sans perte de revenu.

« Tous les syndicalistes peuvent utiliser cette Charte pour négocier avec l'employeur, a déclaré Diana Holland, présidente du comité des travailleuses des transports de la FIOT. Chaque employeur peut examiner cette Charte et mesurer ce qu'il fait, et nous pouvons tous l'utiliser pour influencer les législateurs et présenter des lois qui protègent les gens dans le monde entier. »

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

La Fédération internationale des ouvriers du transport (FIOT) est une fédération syndicale mondiale démocratique regroupant 665 syndicats de travailleuses et travailleurs du transport représentant plus de 18 millions de personnes dans 147 pays. La FIOT s'efforce d'améliorer la vie des travailleuses et travailleurs des transports dans le monde entier, en encourageant et en développant la solidarité internationale au sein de son réseau d'affiliés. La FIOT représente les intérêts des syndicats des travailleuses et travailleurs des transports dans les organes qui prennent des décisions concernant les emplois, les conditions d'emploi et la sécurité dans le secteur des transports.

Les médias peuvent communiquer avec la représentante aux communications d'Unifor, Kathleen O'Keefe à kathleen.okeefe@unifor.org  ou au 416-896-3303 (cell.).