Vous êtes ici

La salubrité de l'eau potable dans les communautés autochtones doit être une priorité absolue

Cupidon tirant une flèche à travers une goutte d'eau dans une image pour les médias sociaux à l’occasion de la Journée mondiale de l'eau.
22 mar 2021 - 0:00

Le 22 mars 2021

TORONTO—À l'occasion de la Journée mondiale de l'eau des Nations unies, Unifor renouvelle son appel à garantir l'accès à l'eau potable aux communautés autochtones du pays.

« Les Canadiennes et Canadiens doivent demander des comptes à ce gouvernement, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. L'eau potable est un droit. »

La Journée mondiale de l'eau des Nations unies coïncide avec l'échéance que s'est imposée le gouvernement Trudeau pour éliminer les avis d'ébullition de l'eau et garantir la salubrité de l'eau potable dans les communautés autochtones. Un rapport du directeur parlementaire du budget de l'année dernière a mis en doute l'existence d'un financement suffisant pour accomplir le travail.

« Bien que ce mois-ci représente une promesse non tenue, nous encourageons le ministre Marc Miller à prendre ses responsabilités et à redoubler d'efforts pour faire avancer la réconciliation et garantir de l'eau potable, a déclaré M. Dias. Des fonds doivent être consacrés à ce projet pour en assurer le succès. »

Lorsque la promesse électorale a été faite, il y avait 105 avis d'ébullition de l'eau. Aujourd'hui, il y en a 57.

Unifor exhorte les Canadiennes et Canadiens à participer à la Journée mondiale de l'eau par le biais de plusieurs actions en ligne sur unifor.org/jme2021.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour les demandes des médias ou organiser une entrevue par FaceTime, Zoom ou Skype, veuillez contacter le représentant aux communications d’Unifor, Ian Boyko, à ian.boyko@unifor.org ou au 778-903-6549 (cell).