Vous êtes ici

La mise à jour fiscale de l'Ontario échoue à fournir un soutien financier direct aux travailleuses et travailleurs touchés par la COVID-19

25 mar 2020 - 0:00

Le 25 mars 2020

TORONTO—La mise à jour financière présentée aujourd'hui par le ministre des Finances de l'Ontario, Rod Phillips, n'a pas permis d'adopter des mesures adéquates pour protéger les Ontariennes et Ontariens contre la pandémie actuelle de la COVID-19.

« Alors que cette pandémie mortelle et coûteuse se développe, les Ontariennes et Ontariens méritaient de voir beaucoup plus de leur gouvernement dans la mise à jour d'aujourd'hui, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Le ministre Philips a longuement parlé de protéger la trésorerie des entreprises, mais il a étonnamment peu parlé de la trésorerie des Ontariennes et Ontariens, ce qui est tout à fait inacceptable. »

Unifor a demandé au gouvernement Ford de prendre des mesures urgentes, y compris une aide immédiate pour les travailleuses et travailleurs touchés par la pandémie ou les répercussions économiques plus larges de la réponse du gouvernement en matière de santé publique. Ces mesures devraient comprendre l'instauration d'un minimum de 14 jours de maladie payés et la mise en place de mesures d'aide au revenu directes et d'urgence. Les recommandations complètes d'Unifor sont présentées dans une lettre adressée au Premier ministre ici.

Le gouvernement n'a annoncé que de petits paiements uniques pour les familles avec enfants et a limité les autres mesures pour n’offrir qu’une aide mineure avec les tarifs des services publics et les prêts étudiants. Avec le nombre record de mises à pied et de demandes d'assurance-emploi ces derniers jours, le gouvernement fédéral et les autres juridictions provinciales offrent des mesures de soutien direct plus importantes que le gouvernement de l'Ontario.

Le ministre Philips a également annoncé une augmentation de 3,3 milliards de dollars du financement dans le cadre de la réponse du gouvernement en matière de soins de santé pour lutter contre la COVID-19. Bien qu'il soit nécessaire d'obtenir plus de détails sur le déploiement prévu du financement à court terme par le gouvernement, les travailleuses et travailleurs de la santé doivent voir un investissement plus substantiel pour remédier au sous-financement chronique et à long terme des soins de santé en Ontario, avec un plan clair de réouverture et de dotation des lits d'hôpitaux fermés.

« L'annonce d'aujourd'hui laisse d'innombrables milliers d'Ontariennes et Ontariens en marge de ce qui aurait dû être le plan d'aide directe au revenu le plus ambitieux et le plus substantiel que nous ayons vu depuis des générations, a déclaré Naureen Rizvi, directrice de la région de l'Ontario d’Unifor. Au lieu de cela, ce gouvernement manque à sa responsabilité de fournir une aide d'urgence directe aux travailleuses et travailleurs ontariens, comme l'ont déjà fait tant d'autres provinces et pays. » 

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour solliciter une entrevue, contactez le représentant national aux communications d’Unifor, David Molenhuis, à david.molenhuis@unifor.org ou au 416-575-7453 (cell)