Vous êtes ici

Jason Kenney reconnaît trop peu et trop tard les héroïnes et héros de la COVID

Le premier ministre Jason Kenney
10 fév 2021 - 0:00

Le 10 février 2021

EDMONTON–La reconnaissance des héroïnes et héros de la COVID par le premier ministre Jason Kenney est insuffisante et arrive trop tard, déclare Unifor, après que le gouvernement de l'Alberta ait annoncé qu'il accordait une prime de risque aux travailleuses et travailleurs essentiels, 11 mois après le début de la pandémie.

« Après avoir traîné les pieds, Jason Kenney a finalement consenti de verser un paiement unique attendu depuis longtemps aux travailleuses et travailleurs de première ligne en temps de pandémie, dont la majorité est financée par le gouvernement fédéral, a déclaré le président national d'Unifor, Jerry Dias. Pourtant, pendant que Jason Kenney donne d'une main, il supprime des emplois de l'autre. Tout en continuant à abaisser les normes salariales et à attaquer les droits des travailleuses et travailleurs. »

Aujourd'hui, le gouvernement albertain a annoncé qu'environ 380 000 travailleuses et travailleurs des secteurs public et privé recevront 1 200 dollars chacun pour travailler à la prestation de services pendant la durée de la COVID-19, alors que les mesures de confinement liées à la pandémie sont sur le point d'entrer dans leur deuxième année.

« Jason Kenney a refusé de verser cet argent pendant des mois aux travailleuses et travailleurs qui se mettent en danger et mettent leur famille en danger chaque jour, ce qui nuit au PIB et coûte des emplois », a déclaré Gavin McGarrigle, directeur régional de la région de l’Ouest d'Unifor.

Nombre de ces travailleuses et travailleurs essentiels, y compris les employés de première ligne dans les épiceries, sont payés au salaire minimum ou à un niveau proche du salaire minimum, souvent dans des situations de travail précaires.

« Alors que Jason Kenney et le gouvernement du Parti conservateur uni ont été contraints par la honte de faire ce paiement, il est clair qu'ils n'accordent aucune valeur réelle à ces travailleuses et travailleurs essentiels », a déclaré Gavin McGarrigle.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour les demandes des médias ou organiser une entrevue sur FaceTime, Zoom ou Skype, contactez la représentante aux communications d’Unifor, Kathleen O’Keefe, à kathleen.okeefe@unifor.org ou au  416-896-3303 (cell).