Vous êtes ici

Des années de lobbying ont porté leurs fruits pour les travailleuses et travailleurs des soins de longue durée, l'Ontario s'engageant enfin à fournir quatre heures de soins

2 nov 2020 - 0:00

Le 2 novembre 2020

TORONTO – Le gouvernement de l'Ontario a annoncé aujourd'hui qu'il allait enfin faire ce que les membres d'Unifor et les travailleuses et travailleurs des soins de longue durée réclament depuis des années, à savoir établir une moyenne de quatre heures de soins directs pour les résidents des établissements de soins de longue durée d'ici 2024-2025.

« La victoire d'aujourd'hui est le résultat d'années de travail acharné et de la détermination des travailleuses et travailleurs de la santé, des syndicats et des familles qui souhaitent un système de soins de longue durée de qualité en Ontario, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Le système de soins de longue durée de l'Ontario est en crise depuis bien trop longtemps. Cette pandémie a mis en lumière la crise des soins de longue durée et l'urgence d'apporter des changements. Cette annonce donne aux travailleuses et travailleurs et aux résidents l'espoir de jours meilleurs, mais nous devons viser un calendrier de mise en œuvre plus rapide et créer un plan pour attirer les milliers de travailleuses et travailleurs de première ligne qui ont quitté le secteur. »

Le gouvernement prévoit d'annoncer les détails dans le budget provincial plus tard cette semaine et de mettre en place un plan de dotation en personnel pour les soins de longue durée le mois prochain. Outre l'annonce d'un minimum de quatre heures de soins, le gouvernement prévoit d'embaucher davantage de préposés aux services de soutien à la personne, d'infirmières auxiliaires autorisées et d'infirmières autorisées dans les années à venir.

« Il a fallu un immense travail pour parvenir à la victoire d'aujourd'hui, a déclaré Naureen Rizvi, directrice régionale de l'Ontario. C'est une tragédie qu'il ait fallu des milliers de décès et la pandémie pour que les gouvernements reconnaissent que les travailleuses et travailleurs sont surchargés de travail et sous-évalués dans les soins de longue durée. À l'avenir, j'espère que le gouvernement agira rapidement pour inscrire les quatre heures de soins directs dans la législation. Nous devons cesser d'attribuer une valeur monétaire à nos personnes âgées et à ceux qui s'occupent d'elles. »

En 2017, Unifor a lancé la campagne Défi de six minutes afin de mettre en lumière les difficultés actuelles de nombreux travailleurs de soutien personnel dans les établissements de soins de longue durée qui ne disposent que de six minutes le matin pour préparer le petit déjeuner des résidents. Cette année, avant la pandémie, le président national de l'Unifor, Jerry Dias, a lancé un défi à Doug Ford : passer un quart de travail avec lui dans un centre de soins de longue durée, voir les obstacles auxquels sont confrontés les travailleuses et travailleurs, et travailler ensemble pour trouver des solutions afin d’améliorer le secteur.

« Bien que le premier ministre Ford n'ait pas passé un seul quart de travail dans un foyer de soins de longue durée avec moi et qu'il ait été témoin des conditions dangereuses pour les travailleuses et travailleurs et les résidents, je suis soulagé qu'il ait écouté nos demandes et qu'il se soit engagé à corriger les failles de notre secteur des soins de longue durée », a déclaré M. Dias.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site : www.caretakestime.ca

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir. Des informations sur la réponse du syndicat à la pandémie, ainsi que des ressources pour les membres, peuvent être consultées à l’adresse unifor.org/COVID19.

Pour organiser une entrevue en personne ou via Skype ou FaceTime, contactez le représentant aux communications d’Unifor, Hamid Osman, à hamid.osman@unifor.org ou au 647-448-2823 (cell).