Vous êtes ici

Changements au Code du travail de la Colombie-Britannique : une bonne nouvelle pour les travailleuses et travailleurs

30 avr 2019 - 0:00

Le 30 avril 2019

VANCOUVER – Unifor félicite le gouvernement NPD de la Colombie-Britannique pour les nouvelles lois qui mettront fin aux pratiques de transfert de contrats effectuées par les employeurs.

« Plusieurs de nos membres ont perdu leur emploi en raison de ce cruel stratagème monétaire des employeurs, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Nous félicitons le NPD de la Colombie-Britannique pour les modifications apportées au Code du travail qui visent à assurer une meilleure stabilité dans les milieux de travail. »

Pour les travailleuses et travailleurs qui ont obtenu des salaires décents et une sécurité d’emploi après des années de dur labeur et de dévouement, ces changements signifient qu’ils ne perdront pas les avantages accumulés lorsque les contrats retournent en appel d’offres.  

Cependant, Joie Warnock, directrice de la région de l’Ouest d’Unifor, est déçue qu’un processus en deux étapes soit encore nécessaire pour obtenir une accréditation syndicale. « Même après qu’une majorité de travailleurs aient signé des cartes syndicales, ils doivent encore attendre cinq jours. Pendant ce temps, les travailleurs se font souvent intimider par leur employeur et leurs emplois sont menacés. Le Parti Vert, avec son rapport de force, a veillé à ce que le processus demeure bancal. »

Unifor représente des milliers de travailleuses et travailleurs dont les emplois sont menacés par les transferts de contrats, notamment dans les secteurs du transport, des services de nettoyage des bureaux et de conciergerie, des services de sécurité et des services aéroportuaires de la Colombie-Britannique. Unifor a lutté pendant des années contre le transfert de contrats, se mobilisant notamment contre Cadillac Fairview lors d’un rassemblement éclair (« flash mob ») pendant les Fêtes : https://youtu.be/PiZWJZFioKU.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie, dont près de 12 000 journalistes et travailleurs des médias à la télévision, dans la presse écrite et en ligne. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec la représentante nationale aux communications d’Unifor Catherine Pope à l’adresse Catherine.Pope@unifor.org ou au 604-388-4398.