Vous êtes ici

Brian Pallister continue de faire piètre figure en matière de congés de maladie payés

Black and white illustration of Manitoba Premier Brian Pallister
7 mai 2021 - 0:00

WINNIPEG – Le nouveau programme provincial de soi-disant congés de maladie strictement limité à la COVID-19 est nettement insuffisant, affirme Unifor.

« Brian Pallister ne comprend pas, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Les Manitobains ont besoin de plus que le strict minimum. Ils ont besoin de politiques de santé publique solides qui les protègent, eux et leur famille. Il a encore une fois laissé tomber les Manitobains. »

Alors que la pression monte sur le premier ministre du Manitoba pour qu’il fasse davantage pour permettre aux travailleuses et travailleurs de rester à la maison lorsqu’ils sont malades, le nouveau programme manitobain de congé de maladie en cas de pandémie d’aujourd’hui ne fait que rembourser les employeurs qui choisissent d’accorder des congés de maladie aux travailleuses et travailleurs qui ne sont pas déjà couverts par une disposition sur les congés de maladie.

Si un employeur le souhaite, il peut demander le remboursement des heures perdues par son personnel pendant seulement cinq des jours de congé accordés en raison de la COVID-19 qui couvrent tous les tests, vaccins et effets secondaires, l’isolement volontaire découlant des symptômes du virus et la prestation de soins. Le programme couvre moins de la moitié des 14 jours d’isolement recommandés par Santé Canada. Selon Unifor, il est peu probable que les employeurs en pénurie de personnel, comme dans le secteur de l’hôtellerie, adhèrent à des programmes de congé de maladie volontaire comme celui présenté aujourd’hui.

« Brian Pallister prive les Manitobains d’un véritable programme de congés de maladie, a indiqué Gavin McGarrigle, directeur de la région de l’Ouest d’Unifor. Il fait un modeste cadeau aux employeurs sans garantir de congés de maladie aux travailleuses et travailleurs manitobains. »

L’Alberta a instauré une période de trois heures de congé de vaccination payé le 21 avril dernier, reproduisant des mesures similaires entrées en vigueur en Saskatchewan le 18 mars. Le gouvernement de la Colombie-Britannique a établi un congé de vaccination payé plus tôt cette semaine.

Le Manitoba demeure la seule province de l’Ouest canadien où les travailleuses et travailleurs ne bénéficient d’aucun congé de vaccination sans risquer des difficultés financières.

Unifor participe à la campagne nationale en faveur des congés de maladie payés pour tous les travailleurs et travailleuses.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour toute demande de renseignements des médias ou organiser une entrevue par FaceTime, Zoom ou Skype, communiquez avec Ian Boyko, représentant aux communications d’Unifor, à l’adresse ian.boyko@unifor.org ou au numéro 778-903-6549 (cellulaire).