Vous êtes ici

Brian Pallister continue de faire des coupes dans le secteur public : des mises à pied chez Manitoba Hydro mettent en danger les services de première ligne

22 juin 2020 - 0:00

Le 22 juin 2020

WINNIPEG – Unifor sonne l'alarme concernant la dernière tentative du premier ministre Pallister de s'attaquer à Manitoba Hydro.

Douze des 221 travailleurs de première ligne de la division du gaz naturel de Manitoba Hydro ont été mis à pied à compter du lundi 22 juin 2020, en dépit de l'absence de difficultés financières et de diminution du travail.

« Le premier ministre Pallister cherche un moyen de réduire les services publics, des soins de santé jusqu’à l'éducation. Les mises à pied d'aujourd'hui semblent peut-être peu nombreuses, mais elles pourraient avoir un impact dramatique sur la sécurité des Manitobains, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Les travailleurs ont déjà vu ce type de pratiques, des gouvernements qui réduisent les services publics afin de sous-traiter et de privatiser. Ça ne se produira pas ici, les membres d'Unifor se battent contre ces coupes. »

Les membres d'Unifor travaillant chez Manitoba Hydro sont les premiers à intervenir en cas d'explosion, de fuite de gaz, d'alarme au monoxyde de carbone, d'incendie et autres urgences liées au gaz naturel, ainsi qu'à effectuer l'inspection des appareils. Ces récentes mises à pied, ajoutées aux postes vacants non pourvus depuis 2018, ont réduit de 25 % la capacité de la division du gaz à répondre aux urgences.

Depuis l'annonce de mises à pied de personnel hautement qualifié et syndiqué, Manitoba Hydro a embauché une dizaine d'entrepreneurs et affiché un contrat pour un nouveau superviseur.

« Les coupes progressives dans les services publics fragilisent ces services, et c'est exactement l'objectif de Brian Pallister. Son bilan est clair : il a coupé des services sur lesquels le public compte et a tenté d'intimider les travailleurs du Manitoba en recourant à la sous-traitance, a déclaré Gavin McGarrigle, directeur de la région de l’Ouest d'Unifor. C'est le moment d'investir, pas de faire des coupes risquées qui vont nuire à la province. »

Les syndicats ont entamé des discussions de bonne foi avec Manitoba Hydro au sujet des jours de congé non payés en lieu et place de mises à pied, mais lorsque l'entreprise a rejeté une garantie visant à limiter les mises à pied, Unifor s'est retiré. Selon Unifor, la position de l'entreprise suggère que les mises à pied font partie d'une stratégie à plus long terme visant à émacier davantage la populaire société de services publics.

Pour solliciter une entrevue en personne ou par Skype/Facetime, contactez la représentante aux communications d’Unifor, Sarah McCue, à sarah.mccue@unifor.org ou au 416-458-3307.