Vous êtes ici

Unifor gagne un procès pour vol de salaire contre une franchise Domino à Whistler

8 juil 2019 - 0:00

Le 8 juillet 2019

WHISTLER—Cinq anciens employés d'une franchise Domino ont reçu un total de 10 486 dollars après que la Direction des normes d’emploi de la C.-B. ait jugé que le propriétaire local sous-payait le personnel.

« Ce n'est que la pointe de l'iceberg. Le vol de salaire est souvent une réalité pour les travailleurs précaires, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. En facilitant l'adhésion à un syndicat et en luttant pour des normes d'emploi plus strictes, les travailleurs peuvent mettre fin à cette exploitation une fois pour toutes. »

Lorsque la plainte a été déposée pour la première fois en 2017 et qu'Unifor s’est impliqué, l'employeur (Georgia Pizza Inc.) a volontairement payé 8 942 dollars pour régler les plaintes. Unifor et les travailleurs ont déterminé que le montant était insuffisant et ont poursuivi l'affaire. Le 3 mai 2019, la Direction des normes d'emploi s'est prononcée en faveur des cinq travailleurs et leur a accordé un salaire supplémentaire de 1 544 dollars.

En plus des salaires impayés, la Direction a également pris la mesure inhabituelle d'imposer une amende de 2 500 dollars à l'employeur pour avoir enfreint les cinq articles suivants de la Employment Standards Act de la C.-B:

  • Salaires (article 16 de la loi)
  • Heures supplémentaires (article 40 de la loi)
  • Paiement des jours fériés (article 45 de la loi)
  • Paiement des jours fériés (article 46 de la loi)
  • Paiement des vacances annuelles (article 58 de la loi)

« Ce lieu de travail et des centaines d'autres comme lui sont des exemples des raisons pour lesquelles nous avons besoin d'un taux de syndicalisation plus élevé et de règlements qui protègent activement les travailleurs. Tous les travailleurs ont droit aux normes minimales de la loi sur les normes d’emploi de la Colombie-Britannique, et Unifor se battra pour ces droits, a déclaré Joie Warnock, directrice de la région de l'Ouest d’Unifor. Pendant plus d'une décennie, sous les libéraux de la C.-B., les règlements ont rarement été appliqués et les dés étaient pipés contre les travailleurs. »

La franchise était située sur la rue Main à Whistler, en Colombie-Britannique.

Cette semaine une autre franchise Domino a fait les manchettes en Ontario aussi pour des questions salariales.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Ian Boyko, représentant aux communications d’Unifor, à l’adresse ian.boyko@unifor.org  ou au numéro 778‑903‑6549 (cellulaire