Vous êtes ici

Un nouveau financement garantit des emplois à l’usine d’Alstom à Thunder Bay

Jerry Dias, président national d'Unifor, Catherine McKenna, ministre fédérale de l'Infrastructure et des Collectivités, John Tory, maire de Toronto, et Caroline Mulroney, ministre des Transports de l’Ontario.
12 mai 2021 - 0:00

Le 12 mai 2021

THUNDER BAY—Après des mois de lobbying, les membres d'Unifor sont soulagés de l'annonce de financement faite aujourd'hui par les ministres fédéraux et provinciaux, les maires de Toronto et de Thunder Bay et les responsables du transport en commun pour l'achat de soixante tramways supplémentaires et la remise à neuf de voitures à deux niveaux qui garantiront des emplois aux membres de la section locale 1075 d'Unifor à l'usine d’Alstom à Thunder Bay.

« L'annonce d'aujourd'hui vise à assurer des emplois pour le présent, mais surtout pour l'avenir, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor, lors de la conférence de presse virtuelle, diffusée en direct sur la page Facebook d’Unifor. Soixante tramways zéro émission supplémentaires constituent un véritable changement pour l’usine de Thunder Bay. L'annonce d'aujourd'hui est une affaire de vision qui montre comment nous pouvons faire les choses lorsque nous mettons nos esprits collectifs ensemble. »

Depuis 2018, Unifor a soulevé à plusieurs reprises des inquiétudes auprès des responsables publics sur le fait que des centaines d'emplois directs et beaucoup plus d'emplois indirects étaient menacés à l'usine de Thunder Bay. Alors que l'usine passait de Bombardier à la nouvelle propriété outre-mer du fabricant ferroviaire français Alstom, le syndicat a intensifié sa campagne pour obtenir des commandes de véhicules de transport en commun à partir de 2020.

L'annonce d'aujourd'hui assure la viabilité à court terme de l'usine, qui en a bien besoin. Les engagements financiers comprennent un total combiné de 568 millions de dollars en fonds fédéraux, provinciaux et municipaux pour l'achat de 60 tramways d'Alstom à l’usine de Thunder Bay ainsi que pour l'agrandissement des installations d'entreposage de la Toronto Transit Commission (TTC). En outre, les discussions se poursuivront avec Metrolinx pour remettre à neuf d'autres voitures à deux niveaux de GO.

« Ces emplois sont essentiels à notre économie et nos membres ont toujours livré des véhicules ferroviaires de haute qualité, a déclaré Dominic Pasqualino, président de la section locale 1075 d'Unifor. Notre objectif est maintenant d'assurer la stabilité à long terme de l'usine et d'augmenter sa capacité. »

Unifor continuera à travailler avec la compagnie et les fonctionnaires pour aider à obtenir du travail supplémentaire pour l'usine.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour toute demande d’entrevue sur Zoom, Skype ou Facetime, veuillez contacter le représentant aux communications d’Unifor, David Molenhuis, à david.molenhuis@unifor.org ou au 416-575-7453 (cell.).