Vous êtes ici

Sauvons les emplois chez Northern Pulp

Unifor envoie une lettre au ministère de l’Environnement de la Nouvelle-Écosse appuyant la société Northern Pulp

3/6/2019

Le ministère de l’Environnement de la Nouvelle-Écosse a sollicité les commentaires du public sur la demande d’évaluation environnementale déposée par la société Northern Pulp jusqu’au 9 mars 2019. Unifor a envoyé une lettre appuyant le processus et exhortant le gouvernement à trouver une solution qui appuie la Loi sur l’environnement, laquelle énonce une série de principes sur le développement durable qui devrait guider son application, notamment :

« Le lien entre les questions économiques et environnementales, en reconnaissant que la prospérité économique à long terme dépend d’une saine gestion environnementale et qu’une protection efficace de l’environnement dépend d’une économie forte. »

Lisez l’intégralité de la lettre ici.

Entrevue de Lana Payne à l’émission de Sheldon MacLeod

2/21/2019

Lana Payne, directrice de la région de l’Atlantique, rend visite à Todd Veinotte, en remplacement de Sheldon MacLeod, à NEWS 95.7 FM à Halifax pour discuter de la situation actuelle de la société Northern Pulp et de la raison pour laquelle il est nécessaire d’assurer un leadership politique.

Unifor diffuse une annonce dans la région de Pictou

2/10/2019

Cliquez ici pour écouter le message publicitaire de 30 secondes qu’Unifor a diffusé dans la région de Pictou tout au long du mois de février. (Annonce disponible en anglais seulement.)

Déclaration d'Unifor:La province doit assumer un rôle de leadership concernant Northern Pulp

11/14/2018

Le 14 novembre 2018

Unifor demande au premier ministre Stephen McNeil et à son gouvernement de jouer un rôle de leadership pour résoudre les tensions croissantes entourant l'usine de Northern Pulp dans le comté de Pictou. Le syndicat est très préoccupé par la situation tendue dans la collectivité, y compris la possibilité que Northern Pulp ferme l'usine jusqu'à ce qu'une installation de traitement des effluents puisse être construite.

« Cette situation a assez duré. Les tensions et les divisions ne cessent de croître et le premier ministre doit assumer un leadership à cet égard, a déclaré Lana Payne, directrice de la région de l'Atlantique d’Unifor. Nous nous attendons à ce qu'il intervienne, réunisse toutes les parties et tente d'avoir un dialogue raisonnable dans l'espoir de trouver une solution. »

« Nous demandons également au premier ministre de protéger et de défendre les bons emplois dans la province, comme ceux de l'usine et les centaines et centaines de travailleurs des collectivités de la Nouvelle-Écosse qui dépendent de cette usine pour leur subsistance, a déclaré Scott Doherty, adjoint exécutif du président national d’Unifor. Il n'y a aucune raison qu'on ne puisse pas protéger l'environnement et avoir de bons emplois dans le secteur forestier. »

De nombreuses usines de pâtes et papiers sont exploitées de façon sécuritaire et disposent d'installations de traitement des effluents respectueuses de l'environnement au Canada le long des côtes, y compris en Colombie-Britannique.

Unifor représente plus de 230 travailleuses et travailleurs à l'usine. Ce sont des emplois bien rémunérés qui aident à soutenir la région. De nombreuses scieries de la province et leurs employés dépendent également de l'usine pour leur gagne-pain. Les répercussions économiques d'une fermeture seraient dévastatrices pour des centaines de familles du comté de Pictou et auraient des répercussions très négatives sur l'économie de la Nouvelle-Écosse dans son ensemble.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Téléchargement (uniquement en anglais)