Vous êtes ici

Négociations avec BellMTS

Bell, il est temps!

La section locale 7 d'Unifor représente 735 membres qui travaillent chez BellMTS à des postes de bureau. BellMTS Inc. (anciennement Manitoba Telecom Services) est une filiale de Bell Canada qui était autrefois une société d'État provinciale, détenue et gérée par la population du Manitoba.

Depuis sa privatisation à la fin des années 90, puis son rachat par Bell Canada en 2015, les travailleuses et travailleurs de BellMTS ont vu l'entreprise subir une transformation radicale. Après l'achat de Bell, les membres chez BellMTS ont assisté à une forte diminution du nombre d'emplois syndiqués au Manitoba.

Des emplois ont été sous-traités à des centres d'appel en dehors de la province, notamment en Ontario et en Inde.

Dans cette ronde de négociations, les membres de la section locale 7 d'Unifor disent « Assez, c’est assez ». Bell, il est temps de mettre fin à la sous-traitance et de garantir enfin la sécurité d'emploi aux travailleuses et travailleurs du Manitoba.

 

 

Mises à jours

Bulletin no 1

2/18/2020 -

Consœurs, confrères et collègues,

Nous avons entamé les négociations le 11 février avec BellMTS. C'est à cette occasion que nous avons fait part de vos préoccupations concernant la sécurité d'emploi et que nous avons présenté nos demandes à la compagnie.

Cette ronde de négociations est très différente pour la section locale 7 d'Unifor. C’est la première série où Bell contrôle entièrement la compagnie et dirige l'équipe de négociation de la compagnie locale BellMTS.

Votre comité de négociation a pu le constater cette semaine, lorsque les négociations ont été suspendues de manière anticipée jusqu'à notre prochaine rencontre prévue le 10 mars. La compagnie ne pouvait pas répondre à vos demandes et préoccupations avant que Bell n'ait eu l'occasion de les examiner.

Nous savons que vous avez ressenti les effets de la propriété de Bell. Depuis que Bell a pris le contrôle, il y a eu une migration constante des emplois bien rémunérés du Manitoba vers des emplois au salaire minimum en Ontario. La section locale a vu l'érosion de plus de 200 emplois depuis l'acquisition de Bell.

Nous répondrons à vos préoccupations concernant la perte d'emplois et la sécurité d’emploi à la table de négociation. Ce bulletin est le premier d'une série de moyens par lesquels nous vous contacterons au cours de cette ronde de négociations.

Si vous souhaitez recevoir ce bulletin par courriel, veuillez nous transmettre votre adresse électronique personnelle, et non celle du travail, à la section locale à l’adresse  president@uniforlocal7.ca

La solidarité fait la force!

Patty Deschamps

Laura Stranieri

Shawn Scott

Jackie Prynne

Marc Thaczuk

Amy Harris

Paul McKie