Vous êtes ici

Mise à jour sur la prime salariale liée à la pandémie pour les travailleuses et travailleurs de la santé d'Unifor

Depuis l'annonce de la prime salariale liée à la pandémie le 25 avril 2020, la confusion règne quant à savoir qui est réellement couvert.

Le 17 avril, Unifor a été le premier syndicat de l'Ontario à réclamer publiquement une prime liée à la pandémie, en lançant une vidéo et une pétition en ligne. Notre position a clairement été que tout travailleur soumis aux ordonnances d'urgence devrait recevoir cette prime salariale.

Des amendements ont été apportés à deux reprises, et nous sommes heureux qu'il soit très clair que tous nos membres en maison de retraite et de soins de longue durée recevront cette prime salariale.  Pour ceux qui travaillent dans les services sociaux, il s'agit également d'une liste très complète. Nous avons reçu des éclaircissements sur le fait que tous les travailleurs et travailleuses des classifications approuvées recevront également la prime liée à la pandémie, même s'ils effectuent le travail par l'intermédiaire d'un contractant. Voici le lien vers la liste complète des personnes éligibles à l’heure actuelle.

https://www.ontario.ca/fr/page/lieux-de-travail-travailleurs-et-travailleuses-admissibles-la-prime-liee-la-pandemie

Cette semaine, les différents ministères commenceront à fournir des engagements de financement écrits aux employeurs partenaires et aux responsables de la prestation de services. La prime salariale liée à la pandémie sera rétroactive au 24 avril 2020.  Si votre employeur n'a pas encore commencé à verser la prime, nous pensons que cela se fera bientôt.

Nous sommes extrêmement déçus que de nombreux travailleurs et travailleuses soient exclus de la prime liée à la pandémie, en particulier dans les secteurs hospitalier et des soins communautaires. Bien que nous attendions toujours des éclaircissements sur certaines classifications, il est clair que de nombreux travailleurs et travailleuses ont été tout simplement laissés de côté. Il s'agit notamment des techniciens et des technologues (de laboratoire, d'imagerie diagnostique), des assistants thérapeutes (physiothérapeutes, ergothérapeutes), des pharmaciens et techniciens en pharmacie, et du personnel de laboratoire communautaire. Il semble impensable que des travailleuses et travailleurs de première ligne soient exclus de la prime liée à la pandémie alors que d'autres se sont isolés, passant des semaines sans voir leur famille, simplement pour les protéger.

Unifor continuera à se battre pour que tous les travailleurs et travailleuses aient droit à la prime salariale liée à la pandémie.  À deux reprises, notre lobbying a permis d'élargir la liste, et nous avons l'intention de continuer à le faire. 

Voici comment vous pouvez nous aider. 

Veuillez cliquer sur l'onglet « Passer à l’action » pour envoyer un courriel à votre député et à la ministre de la Santé, afin de demander que la prime liée à la pandémie soit versée à tous.

Si vous travaillez dans l'une des classifications exclues, veuillez ajouter une note sur ce que vous faites et pourquoi votre hôpital ne fonctionnerait tout simplement pas si les personnes exclues de la prime liée à la pandémie ne venaient pas travailler.

Unifor s'engage à poursuivre ses efforts pour faire en sorte que la prime liée à la pandémie soit versée à tous.

Les travailleuses et travailleurs de la santé ont besoin de votre aide. Pourriez-vous ajouter votre nom ci-dessous et dire au premier ministre Ford qu'il est temps d'améliorer les soins, de rendre le travail plus sécuritaire et d'offrir un salaire équitable à tous les travailleurs et travailleuses de la santé?