Vous êtes ici

Lever l’interdiction de don de sang

Passez à l’action

Ces politiques se fondent sur la stigmatisation, et non la science, et le fait qu’elles existent encore représente une promesse brisée du premier ministre Justin Trudeau. Lors de l'élection fédérale de 2015, il avait promis de mettre fin à l’interdiction de don de sang.

Joignez-vous à Unifor pour demander au gouvernement fédéral, à Santé Canada, à la Société canadienne du sang, à Héma-Québec, ainsi qu’aux ministres provinciaux et territoriaux de la Santé de mettre fin à l’interdiction de don de sang des hommes et des femmes transgenres qui ont eu des relations sexuelles avec des hommes.

Le premier ministre Trudeau a fait campagne sur cette promesse en 2015. Assurons-nous qu’il se souvienne de cet engagement envers la communauté LGBTQ.

Ajoutez votre nom aujourd’hui.