Vous êtes ici

Cesser les attaques contre les participants au régime OMERS

Unifor a été mis au courant de plusieurs modifications proposées aux règlements administratifs qui visent à retirer les représentants des travailleurs du régime de retraite conjoint d'OMERS.

Le vote aura lieu le jeudi 14 novembre 2019. Allez-vous ajouter votre voix pour empêcher ces modifications?

OMERS a survécu grâce à la représentation égale des représentants syndicaux et patronaux au sein du conseil. Les modifications en cause visent à renverser cet équilibre, mettant en péril l'avenir même du régime.

Les modifications proposées ne seront adoptées qu'avec l'appui de la majorité du conseil d'administration de la Société de promotion d’OMERS. Unifor n'est pas un syndicat administrateur, mais sachez que votre syndicat s'oppose profondément à cette attaque éhontée contre les droits des travailleurs et travailleuses et fera tout en son pouvoir pour défendre la démocratie au régime d’OMERS.

Aujourd'hui, les représentants des salariés détiennent 50 % des sièges du conseil d'administration avec droit de vote. Si les syndiqués demeurent unis, nous pourrons défendre les retraités et défaire ou reporter ce vote.

Si ces modifications aux règlements sont adoptées, les syndicats ne seront plus en mesure de nommer des représentants, ce qui minerait le fondement même d'un modèle de gouvernance administré conjointement. Cela pourrait exposer les participants et les retraités à des attaques contre les prestations, l'indexation et bien d'autres choses encore.

Les modifications ont été annoncées il y a moins de trois semaines. Unifor n'a toujours pas le texte intégral des changements et notre syndicat n'a été consulté à aucune étape du processus.

OMERS est un régime solide et bien capitalisé qui est un phare en matière d'équité à un moment où la cupidité des entreprises a ciblé et détruit les régimes de retraite à prestations déterminées partout au pays.