Vous êtes ici

Les travailleurs des médias d’Unifor font du lobbying à Ottawa dans le cadre de la campagne #Sauvonslinfo

Le 19 octobre 2018

OTTAWA – Une délégation de militants et de dirigeants d’Unifor sera à Ottawa la semaine prochaine pour exhorter le gouvernement fédéral à prendre des mesures afin de s’attaquer à la crise du journalisme canadien au moment où l’effectif des salles de nouvelles continue de diminuer partout au pays.

« Le gouvernement fédéral pourrait prendre plusieurs mesures pour stopper la disparition de revenus en raison de Facebook et Google, et stimuler les médias canadiens », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor.

Unifor demande aux députés de recourir à plusieurs outils réglementaires pour soutenir les journalistes et les travailleurs des médias de l’information, des sports et du divertissement, y compris des incitatifs fiscaux à l’intention des publicitaires canadiens en vue de maintenir leurs dépenses médiatiques au Canada, une aide financière suffisante pour les journaux présents dans les petits marchés, et une mesure pour mettre fin à l’exemption accordée à Netflix quant aux contributions au contenu canadien.

« Il est temps que le gouvernement s’attaque au transfert massif des recettes publicitaires et d’abonnements vers les géants américains des technologiques médiatiques comme Facebook, Amazon, Netflix, Google, alors que le secteur culturel du Canada est en difficulté », a affirmé Jake Moore, président du Conseil des médias et président de la section locale 79M.

Unifor demande au gouvernement d’intervenir de manière décisive maintenant pour modifier les règles de la Loi de l’impôt sur le revenu qui empêchent les organisations médiatiques à but non-lucratif d’accepter du financement philanthropique. La Loi devrait plutôt exiger des entreprises canadiennes de services Internet de jumeler les contributions financières que les entreprises de câblodistribution télévisuelle doivent faire au Fonds des médias du Canada et au Fonds pour les nouvelles locales indépendantes.

« Tout le monde est perdant devant le désert de nouvelles qui sévit partout au Canada où les plateformes médiatiques ont fermé, et personne ne pose les questions difficiles et diffuse les reportages qui permettent de nous sentir unis comme Canadiens », a déclaré Lana Payne, directrice de la région de l’Atlantique et ancienne journaliste. Lana Payne sera à Ottawa pour se joindre aux travailleurs des médias dans le cadre de l’initiative de lobbying auprès du gouvernement fédéral en appui au Plan d’action médias et de la campagne #Sauvonslinfo. Pour en savoir plus, visitez le site plandactionmedias.ca

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec la directrice des communications d’Unifor, Natalie Clancy : Natalie.Clancy@unifor.org ou (416) 707-5794 (cell).