Vous êtes ici

L’énoncé économique du gouvernement Ford n’aide pas les travailleurs à sortir de la pauvreté

16 nov 2018 - 0:00

Le 15 novembre  2018

TORONTO – L’énoncé économique de l'automne du Parti progressiste-conservateur indique clairement que des mesures d'austérité seront prises en Ontario.

« Le plan économique de Doug Ford ne sortira pas les familles de travailleurs de l'Ontario de la pauvreté, il les ramènera à l'époque de Mike Harris, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Comme Harris, Doug Ford cache des mesures d'austérité sous le couvert de gains d'efficacité. »

L'énoncé économique d'aujourd'hui a instauré le crédit d'impôt pour les familles et les particuliers à faible revenu, qui accorde aux travailleurs au salaire minimum un avantage fiscal maximal de 850 dollars par année, ce qui est beaucoup moins que l'augmentation du salaire minimum de 15 dollars qui a été abolie.

« Les travailleurs auraient gagné 2 000 dollars de plus par année si le salaire minimum avait été porté à 15 dollars l'heure, a affirmé Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario d’Unifor.  Ce crédit d'impôt réduit de 1 150 dollars par année le salaire des travailleurs et donne un allègement aux grandes entreprises de l'Ontario. »

Le ministre conservateur des Finances Vic Fedeli s'est vanté de la décision de son gouvernement d'annuler le programme de plafonnement et d'échange, mais Unifor croit que cela coûtera à la province des milliards de dollars en recettes fiscales et aggravera le déficit budgétaire de l'Ontario.

« Le gouvernement conservateur, d'une part, prévoit économiser de l'argent pour les Ontariens, mais, d'autre part, il renonce aux recettes fiscales, a ajouté Mme Rizvi. Doug Ford et son gouvernement sont des idéologues qui veulent faire de l'Ontario un lieu pour les entreprises et les entreprises seulement. »

Le ministre Fedeli prétend que le gouvernement a hérité d'un déficit de 15 milliards de dollars, ce qui est contraire au déficit de 11,7 milliards de dollars déclaré par le vérificateur général en avril dernier. Dans l’énoncé d'aujourd'hui, le gouvernement Ford a demandé aux Ontariens de faire des sacrifices pour aider à réduire le déficit laissé par le gouvernement précédent.

« Ford peut qualifier l'annonce de son gouvernement de plan pour la population, mais les Ontariens savent que c'est un plan pour les riches », a déclaré Jerry Dias.

Pour obtenir de plus amples renseignements ou solliciter une entrevue avec Naureen Rizvi, contactez Hamid Osman, représentant national aux communications d’Unifor, au numéro 647-448-2823 (cell.) ou à l’adresse hamid.osman@unifor.org.