Les travailleuses du refuge Lennox & Addington Interval House, à Napanee, sont en grève depuis plus d'un mois, et la direction les laisse dans le froid.

La mission du refuge Interval House est d'offrir un lieu sécuritaire aux personnes les plus vulnérables de notre collectivité : les femmes victimes de violence et leurs enfants.

Pourtant, lorsqu’il est question d'améliorer la santé et la sécurité des conditions de travail, les demandes des membres de la section locale 414 sont ignorées.

Assez, c’est assez.

Il est temps pour la direction de revenir à la table et de montrer du respect aux travailleuses.

Parce que tout le monde a besoin de se sentir en sécurité au refuge Interval House, y compris les personnes qui y travaillent.

La convention collective actuelle est venue à échéance depuis plus d'un an et couvre environ 20 travailleuses au refuge. L'unité a voté à 100 % en faveur d'une grève. Les travailleuses cherchent à obtenir les mêmes processus et avantages, ou similaires, que ceux des agences sœurs des communautés voisines dans le but de régler les problèmes de représentation, de mesures disciplinaires et d'affichage des postes. 

Page Components

Les travailleuses des refuges de la Lennox and Addington Interval House (LAIH) ont déclenché une grève le vendredi 29 octobre 2021. Elles sont en grève pour l'équité et, comme l’indique Gord Currie, président de la section locale 414, pour les « principes 101 d’un syndicat ».

Les travailleuses cherchent à obtenir les mêmes dispositions et les mêmes avantages que les agences consœurs des communautés voisines, afin de régler les problèmes de représentation, de mesures disciplinaires et d'affichage des postes.