Image

Jerry Dias

Président national

En tant que président national d'Unifor, Jerry Dias est à l'avant-garde de la lutte pour les droits des travailleuses et travailleurs, l'égalité et la justice sociale.

Élu premier président national d’Unifor en août 2013 lors du congrès de fondation du syndicat, Jerry Dias a été réélu à son poste en 2016 et en 2019. En tant que plus grand syndicat du secteur privé au Canada, Unifor représente plus de 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie canadienne.

Jerry Dias a été nommé à deux reprises parmi les 50 personnes les plus puissantes du pays par Maclean's, en 2013 et plus récemment en 2020. Il a été qualifié de « l’homme de 5 milliards de dollars pour les cols bleus » par le Financial Post, de l'une des personnes les plus redoutables au pays par Sun News, et le dirigeant syndical le plus influent du Canada par Ottawa Life. Il a également été nommé vedette de l’actualité en 2016 et en 2020 par le Toronto Star Wheels, et l’un des grands acteurs du pouvoir politique en 2018 par Don Martin de CTV, et nommé grande vedette à plusieurs reprises également par Automotive News.

Négociateur efficace, Jerry Dias s'est attaqué à des géants de l'industrie pour garantir de bons emplois aux membres et créer les bases économiques nécessaires à l'amélioration du niveau de vie et au partage de la prospérité.

Jerry Dias a joué un rôle actif au sein de l'AEUMC en tant que consultant auprès du gouvernement canadien et de l'équipe de négociation, où il a constamment fait pression pour améliorer les normes de travail au niveau national et international, maintenir la souveraineté canadienne et protéger les principales industries nationales.

En 2018, il a lancé la campagne « Sauvons l’usine de GM à Oshawa » après que General Motors (GM) ait annoncé son intention de mettre fin à la production de véhicules à Oshawa après un siècle d'activité. En 2019, Unifor et GM ont annoncé que l'empreinte manufacturière serait maintenue. Lors des négociations des trois grands fabricants de Detroit en 2020, il a réussi à obtenir le retour de l'assemblage de camions à Oshawa, GM investissant plus de 1,3 milliard de dollars dans la construction des modèles Silverado et Sierra. En 2020, lors des négociations avec Ford, Fiat Chrysler Automobiles et General Motors, Jerry Dias a réussi à obtenir un investissement total de près de 6 milliards de dollars pour les usines automobiles du Canada.

Pendant la pandémie de la COVID-19, Jerry Dias a mené la campagne en faveur de subventions salariales plus importantes pour les chômeurs, d'une plus grande réglementation, d’une meilleure dotation en personnel et de meilleures conditions de travail dans les établissements de soins de longue durée, ainsi que d'une hausse salariale pour les travailleuses et travailleurs de première ligne essentiels dans le secteur des soins de santé et du commerce de détail.

Syndicaliste engagé, Jerry Dias s'est fait entendre sur les enjeux actuels du travail, notamment sur les emplois précaires, le chômage et le sous-emploi des jeunes, l'inégalité croissante des revenus et le manque d'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, tout en défendant fermement les droits des LGBTQ, l'égalité des genres et l'élimination de la violence faite aux femmes. Sous sa direction, le programme novateur des intervenantes auprès des femmes d'Unifor s'est étendu à plus de 350 lieux de travail. Le syndicat a également lancé son programme des intervenantes et intervenants en justice raciale en 2020.

Lorsqu'il n'est pas à la table des négociations, vous pouvez le trouver en train de marcher pour la collecte de fonds « Hope in High Heels » (L’espoir à talons hauts) pour le refuge Halton Women's Place ou de soutenir divers organismes de bienfaisance locaux partout au pays.

La mission de Jerry Dias consiste à créer un changement progressiste pour un meilleur avenir.

Les journalistes peuvent demander une entrevue avec M. Dias en envoyant un courriel à Kathleen O’Keefe.

Section Heading
Rencontrez mes assistants