Vous êtes ici

Une grève est évitée dans le transport en commun à Oakville

Le 31 janvier 2018

Oakville—La section locale 1256 d’Unifor a conclu une entente de principe avec la société de transport d’Oakville, évitant ainsi une grève ou une interruption de service avant la date limite du 1er février.

« Ces négociations ont été difficiles, mais Unifor était déterminé à lutter pour la question du respect et de la reconnaissance équitable pour un travail de qualité, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor.  Je tiens à féliciter le comité de négociation du travail accompli pour défendre le principe fondamental du travail décent et de l’équité, et pour avoir réussi à éviter une interruption de service. »

Le syndicat représente 200 chauffeurs et travailleurs de la maintenance qui s’apprêtaient à déclencher une grève à 2 heures du matin si une entente équitable ne pouvait être conclue.

« Nos membres sont fiers de desservir le public à Oakville, alors ils étaient déterminés à conclure une entente même s’il fallait négocier toute la nuit », a affirmé Tom Dattilo, représentant national d’Unifor pour la section locale 1256.

Tom Dattilo a souligné que l’entente de principe est d’une durée de quatre ans et aborde les principaux points exprimés par les membres. Les membres de la section locale 1256 vont se prononcer sur l’entente le 4 février lors d’un vote où d’autres détails seront présentés.

Le 21 janvier, la section locale avait voté à 96 p. cent en faveur d’une grève, si nécessaire.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Ian Boyko, représentant aux communications d’Unifor, au numéro 604-726-0130 (tél. cell.) ou à l’adresse ian.boyko@unifor.org.