Vous êtes ici

Soins aux personnes âgées en Ontario

En Ontario, le secteur des soins de longue durée est en crise. Les compressions budgétaires persistantes, jumelées au manque de personnel et à la complexité grandissante des besoins des patients, font en sorte que les résidentes et résidents ne reçoivent pas les soins dont ils ont besoin.

Saviez-vous que, dans bien des établissements de soins de longue durée, les préposés aux services de soutien à la personne ne disposent que de six minutes le matin pour préparer les résidents pour le déjeuner?

Unifor vous lance le défi de vous préparer en six minutes le matin! Y parviendrez-vous? Essayez! Mettez ensuite votre député au défi, en lui faisant comprendre qu’il doit appuyer la norme de quatre heures de soins directs par résident par jour.

Le syndicat milite pour établir une norme de soins fondée sur des données probantes, qui soit minimale, mesurable et applicable dans les centres de soins de longue durée. Ce qui comprend une norme de quatre heures de soins directs par résident par jour, comme le prévoit le projet de loi 33, intitulé Loi sur le temps alloué aux soins.

À l’heure actuelle, il n’y a aucune norme minimale en matière de soins quotidiens. Environ 78 000 Ontariennes et Ontariens vivent dans des centres de soins de longue durée. La majorité d’entre eux ont plus de 85 ans, souffrent de problèmes de mobilité et de démence, et ont des besoins médicaux complexes.

Unifor exhorte tous les partis politiques à appuyer l’établissement d’une norme minimale de quatre heures de soins quotidiens dans les centres de soins de longue durée, l’intégration des travailleuses et travailleurs de première ligne dans la mise en œuvre du plan d’action de l’Ontario pour les personnes âgées « Vieillir en confiance », et l’inclusion de mesures de responsabilisation pour les exploitants de foyers dans le nouveau règlement d’application.
 

Trousse de lobbying pour les soins de longue durée