Vous êtes ici

Campagne sur les services de garde

Nous dépendons tous de personnes qui dépendent des services de garde.

Et des services de garde agréés abordables, offrant les meilleurs programmes pour nos enfants, dépendent d'investissements publics fiables.

La plupart des enfants aujourd’hui n’ont pas accès à ces services.  C'est en Ontario que l’on trouve les frais de services de garde les plus élevés au pays. Par exemple, à Toronto, il faut débourser un montant stupéfiant de 1 649 dollars par mois ou 19 788 dollars par année, et le financement n’est pas suffisant, selon Unifor. Bien qu’il y ait certaines subventions, elles ne couvrent qu'un pourcentage du total des frais des services de garde et la plupart des parents dans le besoin n'y ont pas accès. À Toronto seulement, plus de 13 000 enfants attendent des subventions pour des services de garde.

Un investissement dans les programmes de services de garde et à la petite enfance est bon pour l'égalité et bon pour l'économie.  Unifor demande au gouvernement de l’Ontario de s’attaquer au problème du système disparate actuel en faisant de nouveaux investissements. Ce changement favorisera le développement des enfants, améliorera l’égalité des femmes, créera d'autres opportunités pour les parents et contribuera à réduire la pauvreté. 

Ajoutez votre voix aujourd’hui.

Lisez le mémoire d’Unifor, Les programmes de la petite enfance et les services de garde : bons pour l’égalité, bons pour l’économie, qui présente des mesures concrètes que le gouvernement de l’Ontario doit prendre pour améliorer l’abordabilité et augmenter le nombre de places dans les services de garde publics agréés de la province.