Vous êtes ici

Les tarifs douaniers sur le papier journal vont entraîner des pertes d’emploi au Canada

Le 10 janvier 2018

Vancouver—Une nouvelle ronde de tarifs douaniers injustes décidés par le département américain du Commerce – cette fois-ci sur le papier journal fabriqué au Canada – ne causera que du tort aux travailleurs dans une industrie déjà frappée par des droits sur le bois d’œuvre.

« Aucun emploi n’est sûr dans le secteur forestier devant l’insouciance de Donald Trump, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Le gouvernement de Trudeau doit prendre des mesures fermes et audacieuses pour protéger les travailleurs canadiens. » 

Le gouvernement de Trump a imposé d’autres droits sur les produits forestiers canadiens cette semaine, visant cette fois-ci le papier journal. Ces plus récents tarifs ajoutent des droits globaux de 6,53 pour cent imposés à plus de 20 usines à travers, et s’ajoute aux droits combinés outrageux de 20,83 pour cent imposés par les États-Unis sur le bois d’œuvre canadien en 2017.

« La foresterie est aussi importante que l’énergie pour l’économie canadienne, a déclaré Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor. La lutte contre les sanctions commerciales injustes doit être une priorité absolue. Des dizaines de milliers d’emplois sont en jeu, ce qui frappera des collectivités locales. Des mesures doivent être prises maintenant. »

Le gouvernement fédéral est venu en aide à l’industrie du bois d’œuvre en mai 2017 avec des mesures d’aide de 867 millions de dollars, mais Unifor estime qu’il ne s’agit pas d’une solution à long terme pour les 200 000 emplois directs et plus au sein de 650 collectivités au Canada.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

-30-

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Ian Boyko, représentant aux communications d’Unifor, à l’adresse ian.boyko@unifor.org ou au  numéro 604-726-0130 (cell.). Pour des entrevues en français, communiquez avec Marie-Andrée à marieandree.lheureux@unifor.org  or ou au  numéro 514-916-7373 (cell.)​.