Vous êtes ici

Des négociations sont en cours avec plusieurs hôtels éminents de la Colombie-Britannique

Le 19 juin 2017

Vancouver—Plusieurs hôtels du centre-ville de Vancouver et de Victoria sont en négociation avec Unifor cet été alors que les travailleurs de l’hôtellerie souhaitent partager le succès économique de cette industrie.

« Unifor défend les droits des travailleurs du secteur de l’hôtellerie, a affirmé Jerry Dias, président national d'Unifor. Nous voulons négocier des salaires équitables et de saines conditions de travail dans les hôtels de Vancouver et de Victoria. »

Les employés de l’Hôtel Vancouver, du Coast Coal Harbour, du Residence Inn et du Grand Pacific veulent faire des gains pendant cette période de ventes élevées et de profits. Ils vont se joindre aux membres d’Unifor de l’Hôtel Empress de Victoria qui ont fait d’importants gains lors des négociations de 2016. Dans toute l’Amérique du Nord, les employés syndiqués du secteur de l’hôtellerie tirent des avantages importants par rapport au secteur non syndiqué.

Unifor va négocier des conditions de travail essentielles, comme la réduction de la charge de travail de l’entretien et l’augmentation des pourboires, mais le syndicat aspire aussi à intégrer des dispositions de justice sociale dans les nouveaux contrats de travail, dont un programme portant sur la violence conjugale et le financement d'un poste d’intervenante auprès des femmes.

« Nos objectifs sont ambitieux pour cette ronde de négociation afin que nos membres puissent partager les gains engrangés par leurs hôtels, a affirmé Mario Santos, représentant national d’Unifor. Un lieu de travail syndiqué est un lieu sécuritaire où les travailleurs sont traités avec respect et rémunérés équitablement pour leur travail. »

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Ian Boyko, représentant aux communications d’Unifor, au numéro 778 903 6549 (tél. cell.) ou à l’adresse Ian.Boyko@Unifor.org.